Le haricot adzuki, foul gnawa au khlie

Foul gnawa est un peu oublié dans notre cuisine. Ce petit «haricot à œil noir», c’est le symbole du bonheur chez les Japonais qui en raffolent. Réconciliez-vous avec, parce qu’il est riche en antioxydants, fibres et protéines. Cette recette, qui est facile à réaliser, est un pur délice!

Ingrédients

– 500 g de haricot adzuki ou foul gnawa que vous aurez mis à tremper la veille
– 2 c.à.s de khlie, graisse et bouts de viande découpés
– 6 gousses d’ail
– 1 bouquet de persil et de coriandre ficelés
– 3 c.à.s d’huile d’olive
– 1 c.à.c de poivre
– 1 c.à.c de cumin
– 2 c.à.c de paprika ou piment doux
– 1 c.à.c de sel
– 2 litres1/4 d’eau

Préparation

Dans une marmite, placez les graines de haricot adzuki ou foul gnawa trempées, les gousses d’ail écrasées, le bouquet de persil et de coriandre ficelés, le cumin, le paprika, le poivre, le sel et l’huile d’olive. Versez par-dessus deux litres et quart d’eau et faites cuire sur feu moyen environ une heure. En fin de cuisson, ajoutez les deux cuillérées de khilie et mélangez. Servez très chaud.

Voir aussi

Salade d’oranges, olives noires et poireau au paprika (Markat Hzina)

Ingrédients – 3 grosses oranges de préférence de type navel– 100 g d’olives noires à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.