Le groupe PPE au Parlement européen préoccupé par la fermeture du GME par l’Algérie

PPE,Parlement européen,Algérie-UE,GME,gazoduc Maghreb Europe

Le Parti populaire européen (PPE), l’un des plus grands groupes politiques du Parlement européen, s’est dit préoccupé par la décision unilatérale de l’Algérie de fermer le gazoduc Maghreb Europe (GME) qui approvisionne l’Europe en gaz.

Dans une question adressée à la Commission européenne, le vice-président du groupe PPE au Parlement européen, Andrey Kovatchev, affirme que cette décision unilatérale de l’Algérie a été prise à un moment où les prix du gaz ont atteint de nouveaux sommets à la veille de la saison hivernale, faisant craindre que cela n’aggrave la crise énergétique européenne.

Le député européen demande à la Commission européenne quelle évaluation fait-elle des risques liés au non-renouvellement de l’accord GME et quelles mesures va-t-elle prendre pour éviter qu’une diminution potentielle de l’approvisionnement en gaz n’entraîne une augmentation des prix de l’énergie en Europe.

L’annonce le 31 octobre dernier par l’Algérie de sa décision de ne pas reconduire l’accord sur le GME attise les inquiétudes en Europe dans le contexte de l’augmentation des prix du Gaz et de l’approche de l’hiver. Cette décision unilatérale, rappelle-t-on, est considérée par nombreux observateurs et hommes politiques européens comme un chantage de la part d’Alger envers l’Europe.

Lire aussi
Le Parlement européen se saisit officiellement de l’affaire du détournement de l’aide humanitaire par l’Algérie et le Polisario

LR/MAP

Voir aussi

OMS,Omicron

Covid-19 | Le variant Omicron confirmé dans 23 pays (OMS)

Le nouveau variant Omicron a été confirmé dans 23 pays et leur nombre devrait augmenter, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...