Le gouvernement a adopté une politique proactive exemplaire pour la digitalisation du secteur de santé afin d’améliorer les parcours de soins

Le gouvernement a adopté une politique proactive exemplaire pour la digitalisation du secteur de la santé en vue d’améliorer les parcours de soins et d’optimiser l’utilisation des moyens disponibles de manière à garantir l’efficience des interventions et la réduction de leurs coûts, a affirmé lundi le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Intervenant dans le cadre de la séance mensuelle de questions orales adressées au chef du gouvernement à la Chambre des représentants, autour des “Orientations stratégiques du système de santé”, M. Akhannouch a indiqué que cette politique proactive intervient en prévision de la pression sur le système de santé, suite à la généralisation de l’assurance maladie obligatoire.

Il a relevé, dans ce sens, que les mesures gouvernementales prises à ce propos ont permis de développer et de mettre en œuvre le système informatique hospitalier intégré au niveau des hôpitaux publics de toutes les régions du Royaume, outre la poursuite de l’élaboration du projet de plateformes reliant les systèmes informatiques et les hôpitaux relevant du département de la Santé avec une base de données nationale.

Les promesses de Aziz Akhannouch

Dans ce sens, M. Akhannouch a souligné que le gouvernement poursuivra en 2024 la mise en œuvre des composantes de ce chantier à travers la généralisation du système informatique hospitalier intégré au niveau de toutes les régions et du programme informatique relatif aux établissements de soins de santé primaire dans l’ensemble des régions, outre l’entrée en vigueur du dossier médical partagé.

Il s’agit d’une nouvelle vision intégrée de mise à niveau du système de santé, en concrétisation des Hautes Orientations Royales, tout en respectant les engagements du programme gouvernemental 2021-2026, a poursuivi M. Akhannouch, notant que l’objectif du gouvernement est de réduire le coût des soins de santé.

Il a, à cet égard, relevé que ces prestations sont destinées essentiellement aux personnes souffrant de maladies chroniques, aux catégories vulnérables et aux personnes âgées.

M. Akhannouch a aussi noté que conformément à l’agenda fixé par SM le Roi, le gouvernement a réussi à généraliser la couverture sociale à l’ensemble des Marocains, en dépit d’une conjoncture nationale et internationale difficile.

Abuja | Akhannouch représente SM le Roi à la cérémonie d’investiture du président nigérian

Le gouvernement a œuvré à mettre en place un modèle de soins de santé digne des Marocains, grâce à une révolution sociale basée sur la solidarité et la cohésion, a relevé le Chef du gouvernement, assurant que l’Exécutif mobilisera toutes les ressources financières nécessaires pour se doter d’un système de santé national efficient.

Le budget global alloué au secteur de la santé et de protection sociale au titre de 2024 avoisine 30,949 MMDH, soit une hausse de 55% par rapport à 2021, a-t-il rappelé, précisant que le gouvernement poursuivra en 2024 la mise en œuvre des chantiers structurants avec l’efficacité et l’efficience requis, à même de garantir la souveraineté nationale et la sécurité stratégique du Royaume dans les domaines prioritaires, et à leur tête la souveraineté sanitaire.

LR/MAP

,

Voir aussi

Première session de l’année législative 2023-2024 | La Chambre des conseillers a approuvé 23 textes législatifs

La Chambre des conseillers a approuvé lors de la première session de l’actuelle année législative …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...