Funérailles de feu Abdelouahed Radi en présence de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et SAR le Prince Moulay Rachid

Les funérailles de l’ancien président de la Chambre des Représentants et ancien premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), feu Abdelouahed Radi, ont eu lieu mardi au cimetière Chouhada à Rabat, en présence de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid.

Après les prières d’Addohr et du mort à la Mosquée Chouhada à Rabat, la dépouille du défunt a été inhumée au cimetière Chouhada, en présence des membres de la famille du défunt et ses proches, du Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, des membres du gouvernement, et du président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi El Alami.

Etaient également présents le Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, gouverneur de la préfecture de Rabat, Mohamed Yacoubi, ainsi que les membres de la direction de l’USFP et des militants du parti, des représentants de partis politiques et plusieurs autres personnalités.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Abdelouahed Radi.

Forces Royales Air : Funérailles officielles pour les victimes du crash de Tichla

Dans ce message le Souverain exprime aux membres de la famille du défunt et à leurs proches, et à travers eux à la famille politique nationale du disparu, au parti de l’USFP, et à l’ensemble de ses amis et admirateurs, Ses vives condoléances et Ses meilleurs sentiments de compassion pour cette douloureuse affliction, rappelant, avec estime, le parcours de militant et d’homme politique du défunt marqué par le dévouement, la sincérité et l’abnégation au service de son pays et pour la défense des constantes de la nation et de ses causes sacrées, faisant preuve d’un loyalisme exemplaire au Glorieux Trône Alaouite.

Décédé dimanche dans une clinique à Paris où il se faisait soigner, feu Radi, natif de Salé en 1935, est considéré comme l’un des fondateurs de l’Union nationale des forces populaires (UNFP) en 1959 (actuellement USFP). Le défunt a été élu en tant que parlementaire pour la première fois en 1963, avant d’être réélu membre de la Chambre des représentants au cours des législatures qui ont suivi.

Covid-19 | Le Conseil Supérieur des Oulémas autorise les inhumations sans ablutions funèbres

Il a également été élu président de la Chambre des représentants lors des législatures de 1997-2002, 2002-2007 et 2010-2011.

Au niveau gouvernemental, feu Abdelouahed Radi a assumé les fonctions de ministre chargé de la Coopération en 1983 et de ministre de la Justice en 2007.

LR/MAP

,

Voir aussi

Manifeste de l’Indépendance,Grâce Royale,Maroc

Manifeste de l’indépendance | Grâce royale au profit de 1381 personnes

À l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, Sa Majesté le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...