L’AIEA et le Maroc unis dans la lutte contre le cancer et les pandémies

AIEA,Maroc

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et le font front commun contre le cancer et les pandémies, a affirmé jeudi l’agence onusienne, basée à Vienne.

Dans un article sur la visite du directeur général de l’AIEA, Rafael Mariano Grossi, cette semaine au , publié sur son site internet, l’Agence a indiqué qu’un accord a été signé avec le marocain de la Santé et de la visant à renforcer la coopération dans la lutte contre le cancer et les zoonoses (des maladies animales qui se transmettent à l’homme, comme le Covid-19, le Zika et l’Ebola).

Il a, à cette occasion, souligné que “le Maroc est un fervent partisan de la promotion de la science nucléaire en et un acteur important dans l’accès aux soins contre le cancer et la réponse aux épidémies de zoonoses sur le continent”.

L’accord établit les domaines de coopération dans lesquels l’AIEA et le Maroc travailleront ensemble dans le cadre de l’initiative “Rayons d’espoir” de l’Agence, explique l’article, notant que cette initiative, lancée en février dernier lors du sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, a pour but d’améliorer l’accès aux soins contre le cancer dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, en particulier en , où plus de 70% de la population n’a pas accès à la radiothérapie.

Le Maroc participera à cette initiative et promouvra l’utilisation de la radiothérapie, un outil essentiel pour le traitement de plus de la moitié des patients atteints de cancer, soutient l’Agence.

Lire aussi
Gazoduc Nigeria-Maroc | l’OPEC Fund finance une partie de la 2è phase des études d’avant-projet

L’accord AIEA-Maroc apporte également le soutien du pays à l’Initiative ZODIAC (Action intégrée contre les zoonoses) de l’AIEA visant l’intégration de toutes les actions de lutte contre les zoonoses, détaille la même source.

Cité dans l’article, M. Grossi a souligné que “le Maroc est un acteur clé en pour le transfert triangulaire d’expertise, de compétences et de technologies pour le développement durable”.

“L’AIEA soutient les efforts du Maroc pour promouvoir la science nucléaire pour un monde plus sûr, plus sain et plus juste”, a-t-il ajouté.

Tout en se félicitant des installations nucléaires du Maroc et de ses centres de radiothérapie, l’article a passé en revue l’ensemble des échanges que M. Grossi a eus avec les responsables marocains, dont le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, la ministre de la Transition énergétique et du développement durable, le secrétaire général du de la Santé et de la et le directeur par intérim de l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaire et radiologique (AMSSNuR).

LR/

Voir aussi

Maroc,Espagne,partenariat bilatéral,Rabat,Madrid,Opération Marhaba,Gazoduc Maghreb-Europe,gaz naturel,Coopération

Grâce à la Vision Royale, Rabat et Madrid avancent sur la voie d’une relation renouvelée

Grâce à une nouvelle doctrine diplomatique, portée par une Vision Royale novatrice, claire et holistique, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...