La politique migratoire du Maroc se base sur les principes fondamentaux de droits de l’Homme

Maroc,droits de l’Homme,politique migratoire

La du Maroc se base sur les principaux fondamentaux de droits l’Homme et sur la coopération avec les pays voisins, a affirmé mardi à Istanbul, le parlementaire Ahmed Touizi.

Le Maroc accorde une grande importance à la coopération internationale dans le cadre d’une approche globale de la question migratoire, a souligné M. Touizi, qui conduit une délégation parlementaire à un congrès parlementaire international sur la , qui se tient mardi et mercredi à Istanbul.

Le président du groupe Authenticité et Modernité à la Chambre des représentants a, en outre, insisté sur la nécessité de renforcer la coopération parlementaire pour échanger les expertises et les expériences et promouvoir les partenariats avec la société civile et les organisations internationales, afin d’atteindre les objectifs du Pacte mondial sur les migrations.

Pour sa part, le conseiller Kamal Ait Mik, membre du groupe du Rassemblement national des indépendants (RNI), a appelé à un engagement collectif en matière de gestion de et la mise en place de stratégies ambitieuses pour régulariser la situation juridique des et leur assurer des conditions sociales et humaines adéquates.

Cet effort collectif permettra de lutter contre les discours de haine contre les , de promouvoir la coopération et de renforcer la solidarité entre les pays du sud et du nord et au sein du continent africain, a-t-il relevé.

Forum d’investissement | Dakhla séduit les hommes d’affaires espagnols

La parlementaire Khadouj Slassi, membre du groupe socialiste à la Chambre des représentants, a, de son côté, souligné la nécessité d’adopter une approche proactive et d’agir collectivement pour répondre aux enjeux de la , particulièrement dans le contexte marqué par plusieurs crises, notamment les .

Le Maroc poursuit ses efforts pour lutter contre l’immigration illégale, à travers notamment la mise en échec des tentatives et le démantèlement des réseaux d’immigration clandestine, a affirmé, quant à lui, Mustapha Radad, membre du groupe du RNI.

Le parlementaire a mis l’accent sur la stratégie nationale de migration et d’asile, notant que cette feuille de route se base sur une approche participative et s’inspire des grandes expériences internationales réussies dans ce domaine.

Le conseiller Hassan Chamis, membre du groupe Authenticité et modernité à la Chambre des Conseillers a mis en avant le rôle efficace de l’Observatoire africain des migrations au Maroc, né de la vision de SM le Roi Mohammed VI, notant que le Royaume a mis en place plusieurs réformes et programmes afin de régulariser la situation des et leur garantir des conditions de vie favorables et dignes.

Sahara Marocain | Washington réitère son soutien au plan d’autonomie

Ce congrès parlementaire mondial, organisé par l’Union Interparlementaire et la Grande Assemblée nationale de , offre aux parlementaires une occasion de faire le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des pactes mondiaux et les défis anciens et nouveaux qui font obstacle à une action à la fois collective, bilatérale et nationale.

Il vise également à échanger les bonnes pratiques parlementaires et identifier de nouvelles mesures concrètes que peuvent prendre les parlements, ensemble et individuellement, pour jeter les bases d’une coopération internationale plus solide et d’une mise en œuvre renforcée à l’échelle nationale.

Le Parlement marocain avait organisé, les 6 et 7 décembre 2018, en collaboration avec l’Union interparlementaire, une réunion sur cette thématique, en prélude de la conférence intergouvernementale sur la migration à Marrakech (10-11 décembre 2018), pour contribuer à la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

LR/

Voir aussi

AMPCC,Fédération israélienne des autorités locales,Maroc,Israël,Mounir Laymouri,Haim Bibas,Tel-Aviv,Conseils Communaux,MUNI EXPO 2022,Al Qods,Agence Bayt Mal Al-Qods,Mosquée Al-Aqsa

Maroc-Israël | Entretiens entre l’AMPCC et la Fédération israélienne des autorités locales

Le Président de l’Association Marocaine des présidents des Conseils Communaux (AMPCC), Mounir Laymouri, s’est entretenu …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...