La généralisation de l’AMO protégera les catégories vulnérables (CNSS)

CNSS,AMO,RAMED

Le projet de généralisation de la couverture sociale permettra d’améliorer les conditions de vie des citoyens et de protéger les catégories vulnérables, a indiqué le directeur général de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), Hassan Boubrik.

Intervenant lors d’une rencontre de communication tenue jeudi à Agadir, sur “la mise en place du chantier royal de généralisation de la protection sociale”, M. Boubrik a relevé que ce chantier sociétal aura un impact positif, notamment, durant les conjonctures exceptionnelles et les crises sanitaires.

L’opération de généralisation de la couverture sociale aux travailleurs non-salariés prendra fin en mai prochain, alors que celle ciblant les personnes bénéficiaires du RAMED commencera en juillet prochain, a-t-il relevé , notant que l’objectif escompté est d’achever vers la fin de l’année en cours, la généralisation de la couverture médicale pour passer en 2023 à la généralisation des allocations familiales, puis en 2024-2025 à la généralisation de la retraite.

Pour sa part, le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services (CCIS) de Souss-Massa, Saïd Dor a mis en avant l’importance ce grand chantier social, soulignant que ce projet d’envergure constitue un grand pas en matière de promotion de la justice sociale et territoriale, ainsi que la préservation de la dignité des citoyens.

Lire aussi
La CNSS au chevet des Travailleurs non-salariés

De son côté, le directeur du pôle réseau à la CNSS, Omar Souabni a passé en revue l’état l’avancement du projet de généralisation de la protection sociale au profit de de travailleurs non-salariés, relevant que sur un total de 3,2 millions, quelque 1.641.557 sont immatriculés.

De même 209.848 comptes portail ont été créés, tandis que le nombre de conjoints et d’enfants déclarés s’élève respectivement à 72.535 et 131.770, soit un total de bénéficiaires déclarés de 1.845.862, a-t-il ajouté, notant que le nombre de dossiers AMO ouverts est estimé à 81.718.

La CNSS a mis en place plusieurs canaux pour la gestion de la relation assurés tels que le portail, le serveur vocal interactif, le centre d’appel et de traitement, en plus de 170 agences CNSS et 8000 points de proximité pour l’enrôlement et le dépôt des dossiers AMO, a-t-il rappelé.

Cette rencontre a été organisée à l’initiative de la CCIS de Souss-Massa en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) à Souss-Massa.

LR/MAP

Voir aussi

CNSS,pandémie,entreprise,emploi,Younes Sekkouri

CNSS | Un coût annuel de 75,31 MDH consacré aux assurés affectés par la pandémie

Un montant de 75,31 millions de dirhams sera consacré annuellement aux assurés de la Caisse …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...