Guelmim-Oued Noun | Mbarka Bouaida, seule femme Présidente d’une Région !

Mbarka Bouaida,Guelmim Ouad Noun,RNI

Les très attendues élections du Conseil régional de la Région Guelmim Ouad Noun se sont tenues, comme prévu mardi 21 septembre (2021) et ont livré leur verdict.

Mbarka Bouaida (RNI), appuyée par les 3 premiers partis (RNI, PAM, Istiqlal) a décroché la Présidence avec une majorité de 28 voix.

La compétition était des plus vives dans cette Région, Mbarka Bouaida ayant eu pour adversaires très actifs deux figures bien connues: Abdelouahab Belfkih et Mohamed Aboudrar, tous deux ayant transité par plusieurs partis politiques, dont l’USFP et le PAM.

Le 1er, Abdelouahab Belfkih, était ce même jour des élections au cœur d’un drame.

Hospitalisé d’urgence dans l’hôpital militaire de Guelmim, suite à un coup de feu dans l’abdomen, il a subi une intervention chirurgicale, mais n’a pas pu être sauvé.

L’affaire a mobilisé toutes les autorités sécuritaires qui se sont attelées à tirer cette affaire au clair.

Selon les 1ers éléments communiqués par le Procureur Général du Roi près la Cour d’appel de Guelmim,  Abdelouahab Belfkih aurait tenté de se suicider en se tirant une balle avec son fusil de chasse. L’arme, trouvée dans son domicile (avec tâches de sang), a été saisie afin de procéder à une expertise technique sur celle-ci.

Dans un communiqué rendu public mardi 21 septembre 2021, le Procureur Général du Roi près ladite Cour a révélé que «le ministère public a reçu une information des services de la police judiciaire compétente selon laquelle le dénommé Abdelouaheb Belfquih, blessé par balle à son domicile, a été évacué mardi matin (21 septembre 2021) par une ambulance de la protection civile vers l’hôpital de Guelmim, où il a subi une opération chirurgicale avant de rendre l’âme au service des soins intensifs».  Les investigations de la police judiciaire se poursuivent pour déterminer les tenants et les aboutissants de cet incident, souligne le communiqué, ajoutant que «le ministère public prendra les mesures judiciaires nécessaires à la lumière des résultats de l’enquête menée sous sa supervision».

———————-

Conseils régionaux

Le RNI, le PAM et l’Istiqlal à la présidence !

Mbarka Bouaida,Guelmim Ouad Noun,RNI

Tout comme le scrutin législatif, les élections régionales qui ont eu lieu le 8 septembre 2021, ont été marquées par une défaite cuisante pour le PJD. Le trio RNI, PAM, Istiqlal se sont partagés la présidence des 12 régions du Maroc (4 pour chacun).

Outre la présidence de la région Guelmim-Oued Noun qui est revenue à M’baraka Bouaida, le Rassemblement National des Indépendants a été porté à la tête de trois autres régions. Il s’agit de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (Fatima El Hassani), celles de Drâa-Tafilalet (Harou Abrou), et du Souss-Massa (Karim Achengli).

De son côté, le Parti Authenticité et Modernité préside désormais, aux destinées des régions de Rabat-Salé-Kénitra (Rachid Abdi), Marrakech-Safi (Samir Koudar), Béni Mellal-Khénifra (Adil Barakat) et la région de l’Oriental suite à la réélection de Abdennebi Bioui.

Enfin, le Parti de l’Istiqlal a raflé la majorité au niveau des régions de Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Ed-Dahab, présidées respectivement par Abdellatif Maâzouz, Abdelouahed Ansari, Hamdi Ould Errachid et Yanja El Khattat.

HZ

Voir aussi

Casablanca-Settat,campagne électorale

Casablanca | Frénésie de travaux à la veille des élections

A quelques semaines des élections, les commentaires sur les travaux qui se multiplient actuellement dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.