Résultats S1-2021 | PNB, RNPG, certification… Les bonnes nouvelles du CIH

CIH Bank

Au 1er semestre 2021, malgré la persistance de la crise sanitaire, le CIH affiche une hausse de 7% du PNB à fin juin, un bond du RNPG à 264.6 MDH contre 45.7 MDH l’année précédente et une baisse du coût du risque de 46,7%.

Première banque à présenter ses résultats financiers au titre du 1er semestre 2021, CIH Bank a organisé une rencontre en ligne avec la presse vendredi 17 septembre, au cours de laquelle le PDG du Groupe, Lotfi Sekkat et le DG adjoint, Younes Zoubir, ont détaillé l’exercice des six 1ers mois, ses chiffres et ses faits marquants.

Le Top Management a commencé par souligner que, durant le premier semestre 2021, le Groupe CIH Bank a continué d’accompagner sa clientèle dans un contexte qui reste impacté par la crise sanitaire Covid-19.

La Banque a ainsi contribué activement au financement de l’économie, tant à travers les produits «Damane relance» destinés à relancer l’activité des entreprises, particulièrement les TPME, qu’à travers le programme «Intelaka» visant l’accompagnement des jeunes entrepreneurs.

Et ce, tout en maintenant le dispositif anti-Covid mis en place par la Banque pour protéger collaborateurs, clients et toute tierce partie ayant à faire avec le Groupe.

Passant à l’activité commerciale, le Président Lotfi Sekkat a indiqué que CIH Bank poursuit sa dynamique commerciale en termes de collecte de dépôts et de distribution de crédits, ainsi qu’en termes de nouvelles offres, notamment axées sur le digital. Dans ce cadre, la Banque a lancé une nouvelle version de l’ouverture des comptes à distance selon un processus entièrement digitalisé, basé sur des technologies nouvelles, sécurisées. Selon L. Sekkat, 20% des comptes ouverts se font à distance.

De même que la Banque a poursuivi l’enrichissement de son canal digital avec de nouvelles offres et fonctionnalités de CIH Mobile et CIH Net.
Enfin, elle a développé son réseau avec l’ouverture de 3 nouvelles agences.

Détaillant les résultats commerciaux (Chiffres consolidés), Younes Zoubir a indiqué qu’avec une collecte nette de 3.7 MMDH, les dépôts clientèle ont progressé de +6.8% par rapport à décembre 2020 et se sont établis à 57.4 MMDH.

Sur base individuelle, ces dépôts sont composés essentiellement de ceux de CIH Bank à hauteur de 52.8 MMDH et de ceux d’Umnia Bank à concurrence 2.4 MMDH.

Les dépôts à vue constituent 77% de la collecte réalisée, affichant une évolution de +8% par rapport à décembre 2020 et une évolution de 26% par rapport à juin 2020.

Côté crédits, en hausse de 6.3% par rapport à décembre 2020, les encours crédits consolidés ont atteint 66.9 MMDH.

Sur base individuelle, les crédits de CIH Bank s’établissent à 54,3 MMDH, tandis que Sofac et Umnia Bank contribuent respectivement à hauteur de 8.5 MMDH et 4.1 MMDH.

Représentant 53% de l’encours des crédits consolidés, les crédits hors immobilier enregistrent une hausse de 8% par rapport à décembre 2020, pour s’établir à 35,4 MMDH.

La Banque consolide ainsi sa politique de diversification des emplois clientèle.

Le total bilan consolidé s’établit à 95.2 MMDH en progression de 6.3% par rapport à décembre 2020.

S’arrêtant sur les indicateurs de rentabilité, Y. Zoubir a livré la 1ère bonne nouvelle. Le PNB consolidé s’élève à 1 500.6 MDH en accroissement de +7% par rapport à juin 2020. Cette évolution résulte principalement de la progression de la marge nette d’intérêt de 23.1% sous l’effet de la croissance de l’activité commerciale.

En social, le produit net bancaire de CIH Bank s’établit à 1 263.4 MDH, en croissance de +11.6% par rapport à Juin 2020.

Le résultat brut d’exploitation consolidé s’établit à 652.9 MDH en hausse de +48.7% par rapport à Juin 2020.

Autre indication, le coût du risque en consolidé s’établit à 221 MDH affichant une baisse de -46,7% par rapport à juin 2020. Ainsi, le taux du coût du risque est de 0.31% contre 0,68% une année auparavant.

Cette baisse s’explique par l’adoption en 2020 d’une politique prudentielle prospective suite à la pandémie Covid-19.

En social, le coût du risque s’élève à 176.1 MDH soit une baisse de – 42,1%, correspondant à un taux de coût du risque de 0.30% contre 0,53% en juin 2020.

Enfin, le Résultat Net Part du Groupe bondit à 264.6 MDH à fin juin 2021 contre 45.7 MDH à fin juin 2020 (Une progression substantielle, même si hors don au fond Covid, le RNPG à fin juin 2020 se serait établi à 140,2 MDH).

En social, le résultat net à fin Juin 2021 s’élève à 267.7 MDH contre 82.4 MDH par rapport à la même période en 2020 (hors don au fond Covid, le résultat net à fin juin 2020 s’établirait à 129,6MDH).

Interrogé sur l’activité bancassurance du CIH, suite à la quadruple certification ISO 9001 version 2015 reçue par le CIH pour les activités Monétique, Crédits Immobiliers, Bancassurance et Financement des entreprises, le Président Sekkat a indiqué que «le Portfolio du CIH est pratiquement complet». Rappelant que le partenaire du CIH est AtlantaSanad Assurance, il a dit que si, cette fois-ci la certification bancassurance a concerné le CIH, la prochaine fois, l’objectif sera une certification du CIH et de son partenaire AtlantaSanad Assurance.

KB

Voir aussi

Etats-Unis,Congrès,dette fédérale

Etats-Unis/Dette | Relèvement du plafond jusqu’en décembre

La menace d’un défaut de paiement a été écartée aux Etats-Unis jusqu’en décembre prochain, au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.