Gazoducs | Où en sont Nord Stream 2 et Nigéria-Maroc ?

gazoduc Maroc-Nigeria,Nord Stream 2

Malgré l’opposition des Etats Unis et les tergiversations de l’Europe, le projet russe de gazoduc est sur le point d’abotir. La procédure de mise en gaz du premier tronçon du gazoduc Nord Stream 2 est terminée. Et pour le projet Nigéria-Maroc, la BID entre en scène…

Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction de deux gazoducs d’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes par an, de la côte russe à l’Allemagne en passant par la mer Baltique.

Les USA s’y opposent et font pression sur l’Europe. Mais celle-ci est divisée. L’Allemagne, en particulier, y trouve son intérêt.

Le projet a été retardé par les pressions américaines. Or, ce 18 octobre 2021, l’exploitant du gazoduc l’a annoncé: «la procédure de mise en gaz de la première branche du gazoduc Nord Stream 2 est terminée. Comme prévu et conformément aux exigences de conception du système, le string est rempli de quelque 177 millions de m3 de gaz dit technique, atteignant une pression de 103 bars dans le gazoduc. Cette pression est suffisante pour commencer le transport du gaz à l’avenir».

Les étapes préalables à la mise en service de la deuxième chaîne sont en cours.
Le 4 octobre, l’Agence danoise de l’énergie avait assuré que Nord Stream 2 AG, l’exploitant du gazoduc, avait rempli toutes les conditions pour la mise en service du pipeline. La société a annoncé le début de la procédure de mise en gaz de la première tranche du gazoduc.

Lire aussi
Mohammed VI, 18 ans de règne : Les cartes du Roi

Les travaux avaient été suspendus en décembre 2019 après que la société suisse Allseas a renoncé à poser des tuyaux en raison d’éventuelles sanctions américaines. En décembre 2020, la construction du gazoduc a repris et a été entièrement achevée le 10 septembre dernier.

La mise en service du gazoduc est prévue pour la fin de cette année. Le producteur de gaz russe Gazprom a affirmé précédemment que 5,6 milliards de mètres cubes de gaz pourraient être livrés par le gazoduc Nord Stream 2 cette année.

Pour le projet Nigéria-Maroc, la banque islamique de développement vient de lancer deux appels d’offres pour les études d’impact. Etudes qui concerneront aussi bien la partie onshore du pipeline, que la partie offshore, dans les différents pays qui seront traversés par le gazoduc et qui, une fois les appels d’offres attribués, devraient être lancées. Soit, au cours du premier trimestre 2022, pour être réalisées sur une période de moins d’une année et demie. Les entreprises intéressées ont jusqu’au 29 octobre 2021 pour soumissionner.

KB

Voir aussi

ANRE,République de Corée,Keeyong Chung

Le président de l’ANRE s’entretient avec l’ambassadeur de la République de Corée au Maroc

Le président de l’Autorité nationale de régulation de l’électricité (ANRE), Abdellatif Bardach, s’est entretenu, mercredi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon