France | Un coût de plus de 2 milliards d’euros pour le couvre-feu étendu

France Un coût de plus de 2 milliards d'euros pour le couvre-feu étendu

Le gouvernement français a estimé, vendredi, à un peu plus de 2 milliards d’euros, le coût économique du couvre-feu élargi décrété en vue de freiner la propagation de l’épidémie de Covid-19.

Les mesures de couvre-feu pour tenter d’endiguer la deuxième vague épidémique auront un coût d’un peu plus de 2 milliards d’euros pour les finances publiques, a annoncé le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

« Aujourd’hui, si on prend (tous) les départements (concernés) pour six semaines de couvre-feu, nous avons un coût global d’un peu plus de deux milliards d’euros supplémentaire », a indiqué le ministre dans des déclarations relayées par les médias du pays, affirmant qu’ « il n’y a pas d’inquiétude à avoir, nous avions anticipé ce risque sanitaire ».

« Nous pouvons tenir jusqu’à la fin de l’année, début de l’année prochaine avec les sommes que nous avions prévues”, a ajouté Bruno Le Maire, précisant par exemple que sur les 9 milliards d’euros anticipés pour le Fonds de solidarité, six seulement avaient été dépensés à ce stade de la crise.

Le ministre a ajouté, par ailleurs, qu’il y avait un risque de contraction du produit intérieur brut au quatrième trimestre. L’évolution du produit intérieur brut (PIB) français risque de repartir à la baisse au dernier trimestre, du fait de la deuxième vague épidémique et du couvre-feu, a prévenu Bruno Le Maire.

Lire aussi
Plus de 6.000 patients en réanimation en France

Toutefois, a indiqué le ministre de l’économie, il y aura un fort rebond de l’économie française en 2021 et « nous pourrons retrouver en 2022 notre chiffre de développement économique de 2019″.

Selon Bruno Le Maire, cette rechute probable de l’économie française « n’est pas une surprise ». Cette éventualité a été intégrée dans la prévision de contraction du PIB de 10% faite par le gouvernement pour l’ensemble de l’année 2020, a-t-il affirmé.

Alors que la France a enregistré pour la première fois plus de 40.000 contaminations dues au coronavirus en 24 heures et se rapproche du seuil symbolique du million de cas, le gouvernement a annoncé l’élargissement, à partir de vendredi à minuit, du couvre-feu qui concerne désormais 54 départements et la Polynésie, soit au total 46 millions de Français.

LR/MAP

Voir aussi

Antisémitisme,BNVCA,youtube,France,Adnan Filali,Dounia Moustaslim,OFPRA

Le BNVCA juge « inadmissible » que la France octroie l’asile à deux youtubeurs marocainss qui appellent à la haine

Le président du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA), Sammy Ghozlan, juge “inadmissible” que …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...