France | Reprise contrastée de l’immigration

France,immigration

Durant l’année 2021, exactement 52 000 migrants ont tenté de traverser la Manche afin de rejoindre la Grande-Bretagne, relate Le Parisien. Le ministère de l’Intérieur l’a annoncé ce jeudi 20 janvier à l’occasion de la présentation des statistiques annuelles de l’

Rien qu’au mois de novembre dernier, près de 7 000 personnes avaient essayé de se lancer dans ce voyage périlleux. Le nombre de demandes d’asile a également progressé de 28,3% par rapport à l’année 2020, comptant environ 104 000 premières demandes. Cette hausse serait en partie liée à la prise de Kaboul par les talibans le 15 août 2021. Ce jour-là, la capitale afghane est tombée aux mains des talibans, provoquant l’inquiétude de nombreux Afghans prêts à quitter leur territoire pour fuir ce nouveau régime extrémiste. 

Le ministère de l’Intérieur a indiqué que les ressortissants afghans avaient été nombreux à faire une demande: 16 126 dossiers déposés en 2021. Un chiffre loin devant celui des dépôts de dossiers de migrants venus de Côte d’Ivoire (6 268), ou du Bangladesh et de Guinée, relate Le Parisien. 

D’après les chiffres du ministère, le nombre de titres de séjour accordés à des étrangers a également augmenté de 21,9%. La délivrance de visas est aussi en hausse de 2,9% par rapport à 2020. Les personnes originaires du , de l’ et d’Arabie Saoudite sont celles à en avoir obtenu le plus en 2021. Concernant l’ illégale, les «éloignements forcés» ont en revanche augmenté de 10,8 %. Le Parisien rapporte enfin que 16 819 clandestins ont été forcés de quitter le territoire en 2021. Par ailleurs, les données provisoires font état d’une très légère reprise des «éloignements» des étrangers en situation irrégulière (+8,2% par rapport à 2020), dossier sur lequel le gouvernement peine à accélérer depuis la pandémie. Les départs volontaires aidés par l’ ont également augmenté.

Lire aussi
France | L'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'au 24 juillet

«La lutte contre l’ irrégulière se poursuit, dans un contexte toujours très contraint du fait des difficultés rencontrées à organiser des déplacements en période de crise sanitaire: activité consulaire réduite, difficulté d’obtention de laissez-passer consulaire, baisse du trafic aérien, refus de se soumettre aux tests», a expliqué dans un communiqué la direction générale des étrangers en (DGEF) du ministère de l’intérieur.

P. Zehr

Voir aussi

Islam,Ramadan,Aïd El Fitr,CFCM,France

Fin du Ramadan | L’Aïd El Fitr aura lieu le lundi 2 mai en France

C’est officiellement la fin du ramadan pour les musulmans. En fonction des observations de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...