France : Deux personnalités marocaines décorées de la légion d’honneur

France : Deux personnalités marocaines décorées de la légion d’honneur

La présidente de la Fondation BMCE Bank, Leïla Mezian-Benjelloun et le trésorier général du Royaume, Noureddine Bensouda ont été décorés, mardi à Rabat, de l’insigne d’Officier de la Légion d’Honneur de la République française.

Cette décoration a été remise à Leïla Mezian-Benjelloun et à Noureddine Bensouda, au nom du président de la République française, par l’ambassadeur de la République française au Royaume du Maroc, Hélène Le Gal, lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part plusieurs personnalités marocaines et françaises du monde diplomatique, politique et des affaires.

France : Deux personnalités marocaines décorées de la légion d’honneur

Dans une allocution de circonstance, Hélène Le Gal a rappelé le parcours exceptionnel de Leïla Mezian-Benjelloun et ses engagements en faveur de l’éducation, de l’environnement et de la culture, aussi bien sur le plan national qu’international.

« Grâce à votre volonté farouche de voir les plus fragiles accéder à l’éducation, 29.000 élèves, en 20 ans, ont été scolarisés dans le réseau Medersat. Mais ce n’est pas tout, car le programme a permis d’alphabétiser également plus de 12.000 adultes, dont, une fois encore, des femmes et des jeunes filles« , a souligné l’ambassadeur, saluant le plurilinguisme pour lequel œuvre Leïla Mezian-Benjelloun, à travers la promotion de la langue française et la valorisation des langues vernaculaires, dont l’Amazigh, dans le cadre du programme d’appui à la scolarité des jeunes marocains en milieu rural.

De même, Hélène Le Gal a relevé que depuis sa nomination en 2010, Noureddine Bensouda a entrepris d’importantes réformes, dotant ainsi la Trésorerie générale du Royaume (TGR) de « structures modernes nécessaires à l’ancrage de la démarche budgétaire de performance ».

Qualifiant Noureddine Bensouda d’un des « fidèles artisans de la relation exceptionnelle qui unit le Maroc et la France », Hélène Le Gal a mis en avant « la valeur d’exemple qu’il donne à la coopération avec la Direction générale des finances publiques » (homologue française de la TGR), « le développement de la section Maroc de la Fondation pour l’Association internationale des finances publiques, qui a été créée et présidée en France » ainsi que la « promotion de la formation des équipes de la TGR au sein de structures françaises ».

Avec MAP

Voir aussi

La stratégie de l’UE doit garantir des vaccins sûrs et accessibles à tous, affirment les eurodéputés

La nouvelle souche de Covid-19, n’a pas d’impact sur le vaccin attendu au Maroc

La nouvelle souche de la Covid-19, apparue récemment dans le sud du Royaume-Uni et qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.