Fondation Mohammed VI des Oulémas africains | Le Maroc, clé de voute de la lutte contre l’extrémisme

Les acquis réalisés par le Maroc pour la promotion de l’Islam tolérant dans un monde en proie aux turbulences ont valu au Royaume une place de choix parmi les nations qui mettent à contribution leur soft power pour contrer l’extrémisme.

Fort d’une histoire millénaire portant le sceau de la pondération, la modération et la tolérance, le Maroc s’impose, en effet, comme bastion de cet Islam du juste-milieu de plus en plus prisé notamment par les partenaires africains qui se tournent avec confiance vers le Royaume pour l’ancrage de leur stabilité politique et spirituelle et barrer la voie à la montée de l’obscurantisme.

Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres

Les efforts consentis par le Maroc, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, pour la promotion de l’image authentique de l’Islam, suscitent estime et admiration dans plusieurs pays qui voient en le Royaume non seulement une source d’inspiration, mais aussi et surtout une référence solide en matière de réformes religieuses.

Les différents périples de Sa Majesté le Roi en Afrique, ont d’ailleurs permis de prendre conscience de la pertinence de l’alternative apaisée qu’offre le Maroc pour promouvoir les valeurs de tolérance et du vivre ensemble dans un climat régional et mondial, de plus en plus en proie à l’incertitude. Sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, le Maroc incarne ce bouclier protecteur contre la montée de l’extrémisme qui ne cesse de prendre des ampleurs alarmantes à l’échelle régionale, continentale et mondiale.

A la Semaine verte de Berlin, les produits de terroir marocains suscitent un vif intérêt

Parfaitement conscients des pas franchis par le Maroc dans la réforme de son champ religieux et de la paix et la stabilité dont jouit le Royaume à la faveur d’une Constitution avant-gardiste reconnaissant l’identité plurielle du Royaume, plusieurs pays africains ont sollicité l’assistance de Rabat pour bénéficier de son expérience pionnière dans ce domaine. Ainsi, des demandes ont été formulées par plusieurs pays africains pour permettre à leurs imams d’être formés au Maroc aux préceptes de l’Islam modéré et tolérant et de s’imprégner des valeurs du juste-milieu, du dialogue interculturel et du respect interreligieux, reconnues au Royaume.

C’est dans cette veine qu’est intervenue la création de la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains. Fruit de l’ingéniosité marocaine, qui ne s’est jamais démentie au fil des ans, cette structure créée en juillet 2015, s’assigne comme objectif d’unifier et coordonner les efforts des Oulémas musulmans, au Maroc et dans les autres Etats africains, en vue de faire connaître les valeurs de l’islam tolérant, de les diffuser et de les consolider. Placée sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, la Fondation dont le siège se trouve à Rabat, s’attelle à intégrer les valeurs religieuses de tolérance dans toute action de développement, notamment au niveau du continent africain. Il s’agit, ainsi, d’un nouveau jalon qui est venu conforter la vocation du Maroc en tant que centre spirituel bien placé pour tordre le cou aux tentatives malveillantes de conduire les jeunes musulmans dans les bras de l’extrémisme. De prestigieux Centres de Recherche internationaux, n’ont eu de cesse de souligner ce leadership religieux du Maroc, le qualifiant de modèle à suivre dans le cadre de la quête d’un monde immunisé contre les doctrines extrémistes qui forment le lit de la violence et du terrorisme dévastateurs.

Sahara | Le Salvador réaffirme son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

En définitive, il apparait clairement que la Fondation Mohammed VI des Oulémas africains, dont la création a constitué une nouvelle illustration de la pertinence de la diplomatie vertueuse conduite par SM le Roi Mohammed VI, contribue efficacement au développement tous azimuts du continent africain sur le solide socle d’une sécurité spirituelle faite de compréhension et d’acceptation de l’autre. Aujourd’hui, le Soft Power du Maroc notamment religieux, suscite l’intérêt des plus grandes puissances mondiales qui œuvrent aux côtés du Royaume, pour dompter les ardeurs extrémistes qui menacent la paix et la sécurité régionale et mondiale.

M. Lourhzal  

—————————-

Mémorisation, récitation, psalmodieLe Coran adoucit les mœurs

La Fondation Mohammed VI des Oulémas africain, composée de 32 sections sur tout le continent (Mali, Sénégal, Ethiopie, Madagascar, Nigéria, Mauritanie…), organise chaque année durant le mois de Ramadan, des concours de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran.

Ces compétions se tiennent aussi bien au Maroc que dans plusieurs pays africains. A travers ce concours, la Fondation se fixe comme objectif de renforcer l’attachement des jeunes musulmans africains au Saint Coran, tout en les encourageant à le mémoriser, le réciter et le psalmodier et, surtout à s’imprégner de ses valeurs.

,

Voir aussi

Sahara,Maroc,Programme de Développement,Provinces du Sud

CHU, Voie Express, station de dessalement, nouveau port… | Le nouveau visage du Sahara se dessine !

Une nouvelle dynamique économique se dessine au Sahara Signé devant SM le Roi Mohammed VI …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...