Fesses-Book!

Dans les années 80, un photographe américain avait sorti un livre intitulé «Fesses-Book», une sorte d’album photos qui rassemblait quelque six cents clichés de fesses de femmes qu’il avait photographiées à travers le pays! Au lendemain de la parution du «Fesses-Book», près de 100 divorces ont eu lieu! Comment ces hommes ont-ils fait pour reconnaître leurs femmes? Enfin! Il n’y a qu’eux qui peuvent savoir! Et le bouquin fut ensuite retiré du marché…

32 ans après, avec la montée des NTIC, un autre Book devient un vrai outil de dénonciation. La ressemblance phonétique est pourtant frappante. Il s’agit de «Facebook»!

En effet, aux Etats-Unis, un homme va devoir affronter la justice pour bigamie après que son épouse ait découvert, via Facebook, qu’il avait changé de nom et s’était remarié. Le quadra sera au tribunal pour s’expliquer sur la double-vie qu’il menait depuis quelques années, qui a été mise au jour par son épouse grâce à Facebook dont une «fonction» lui a proposé de devenir «amie» de la seconde épouse de son mari. Sur son profil, elle le découvre dans les bras de l’autre dans une situation très peu commode!

En Italie, un autre couple a vécu presque la même expérience. A quelques jours de son mariage, la fiancée a trouvé sur Facebook (encore!) des photos de son futur mari, la tête entre les seins d’une autre femme. Elle a ainsi décidé de le faire savoir à tout le monde. Elle a même fait imprimer des centaines d’affichettes qu’elle a collées dans les gares et les endroits les plus visités de la ville, avec comme légende sur le cliché: «Dieu merci! Facebook existe! Au moins, j’ai découvert que mon mari était un porc avant le mariage! Signé, ton ex-fiancée et les 548 invités à notre mariage». Et dire que les réseaux sociaux et les NTIC n’ont que des bienfaits! Alors, au risque de vous faire prendre, réfléchissez bien avant de vous afficher et ne montrez que des photos où vous êtes vu de dos ou qui montreraient des parties de votre corps que vos conjoint(e)s ne risquent pas d’identifier comme étant les vôtres. Le nouveau «Fesses-Book» est très vigilant et ne risque pas d’être retiré du marché!

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.