FAR-RAM | En temps de crise, les avions du Maroc répondent à la détresse…

Abdelhamid Addou,RAM

Abdelhamid Addou, PDG de la RAM

Le secteur touristique a été fortement impacté par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Etroitement lié au tourisme, le transport aérien n’a pas été épargné. Suite à la fermeture des frontières internationales, Royal Air Maroc (RAM), a été contrainte de clouer ses avions au sol.  

Cette situation n’a pas empêché la RAM d’intervenir sur plusieurs missions. Après avoir rapatrié, en février 2020, les étudiants bloqués à Wuhan (épicentre de la Covid-19), Royal Air Maroc a ramené les Marocains bloqués à l’étranger.

De même, la RAM a tout récemment mis en place un dispositif exceptionnel, pour faciliter le retour estival des MRE à des prix abordables. Cette mission se poursuivra pour leur retour dans leur pays d’accueil.

Par ailleurs, dans un geste hautement apprécié, SM le Roi Mohammed VI a donné ses Hautes instructions pour l’envoi d’une aide médicale d’urgence à 15 pays d’Afrique. L’aide marocaine était composée de 8 millions de masques de protection, 900.000 visières, 600.000 charlottes, 60.000 blouses médicales, 30.000 litres de gel hydroalcoolique, 75.000 boîtes de chloroquine, et 15.000 boites d’Azithromycine. A son tour, l’aviation militaire marocaine a contribué aux initiatives Royales en direction de plusieurs pays.  En août 2020, le Liban est ébranlé par une double explosion au port de Beyrouth. Bilan, plus de 177 morts et pas moins de 6.000 blessés.

Le Maroc n’a pas laissé tomber le Liban. Sur ordre de SM le Roi, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales (FAR), des aides alimentaires sont aussitôt envoyées à l’armée et au peuple libanais, à bord d’avions cargo militaires. Dernier exemple de la solidarité du Maroc envers les pays qui en ont besoin, celui de la Tunisie. Confronté à une flambée des cas d’infection à la Covid-19, les Tunisiens pu compter sur le Maroc. Sur ordre du Souverain, deux avions militaires ont décollé, mi-juillet 2021, en direction de la capitale tunisienne. A leur bord, 2 unités de réanimation complètes et autonomes, dotées d’une capacité totale de 100 lits, outre 100 respirateurs et 2 générateurs d’oxygène d’une capacité de 33 m3/heure chacun.

ML

Voir aussi

Loubna Tricha,OFPPT

OFPPT | Crise oblige formation à distance, mais nouvelles perspectives

Loubna Tricha, DG de l’OFPPT Comment s’adapter à la crise sanitaire et à ses restrictions, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.