Etrangers en séjour irrégulier au Maroc : Assouplissement des critères de régularisation

Etrangers en séjour irrégulier au Maroc : Assouplissement des critères de régularisation

La Commission nationale de recours, qui a pour mission de statuer sur les demandes non satisfaites au niveau des commissions préfectorales et provinciales de régularisation, a décidé d’assouplir les critères d’éligibilité pour élargir le contingent des étrangers bénéficiaires de la régularisation, dans le cadre de la deuxième opération de régularisation des étrangers en situation administrative irrégulière.

En vertu de cette décision, prise lors de la 2ème réunion de la Commission présidée, mardi 27 mars 2018 à Rabat, par Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), outre les personnes régularisées au niveau des commissions préfectorales et provinciales, d’autres catégories d’étrangers vont bénéficier de l’opération de régularisation exceptionnelle, dont les femmes et leurs enfants, indépendamment des critères initiaux de la circulaire, les mineurs non accompagnés et les étrangers pouvant justifier d’une activité professionnelle, mais démunis de contrat de travail. Selon le CNDH, cette décision s’inscrit dans le cadre de la philosophie pleinement humaniste de cette opération de régularisation, lancée à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI.

HD

Voir aussi

Facebook bloque la diffusion vidéo d’un Français se laissant mourir

Facebook bloque la diffusion vidéo d’un Français se laissant mourir

Facebook a bloqué samedi midi la diffusion en vidéo de l’agonie du Français Alain Cocq, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.