Essaouira | Forte participation au concours à distance de déclamation du Saint Coran

Essaouira | Forte participation au concours à distance de déclamation du Saint Coran

Le concours à distance de déclamation du Saint Coran, organisé récemment à l’initiative du Conseil local des Oulémas de la province d’Essaouira, à l’occasion du mois sacré de Ramadan, a été marqué par une forte participation de la part des jeunes lecteurs (filles et garçons) issus de la province, a affirmé le président du Conseil, Mohamed Menguit.

Dans un mot diffusé sur la page Facebook officielle du Conseil local des Oulémas dans le sillage de l’annonce des vainqueurs de cette compétition, M. Menguit s’est félicité de cette participation très honorable et massive des jeunes et des moins jeunes (filles et garçons) à ce concours, surtout en cette circonstance exceptionnelle que traverse le Royaume, induite par la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Et le président du Conseil de relever que cet engouement traduit, si besoin est, l’intérêt porté par ces filles et garçons, de différents âges, au Saint Coran, à sa mémorisation, à sa déclamation et à sa psalmodie.

Il a souligné que cela illustre aussi le profond attachement de l’ensemble des Marocains, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, au Saint Coran et l’attention particulière accordée à ses enseignants, mémorisateurs, déclamateurs et psalmodieurs.

M. Menguit a, en outre, souligné l’attachement connu et reconnu du Royaume pour la préservation du Saint Coran, à travers son enseignement, sa mémorisation, sa déclamation et sa psalmodie.

Ce concours, qui s’est déroulé du 21 avril au 04 mai, s’inscrit dans le cadre des activités culturelles, religieuses et éducatives, initiées par le Conseil local des oulémas de la province d’Essaouira durant ce mois de miséricorde et de bénédiction.

Cette compétition a été ouverte aux candidats dont l’âge ne dépasse pas 25 ans et résidant dans l’une des communes relevant du territoire de la province d’Essaouira.

Chaque participant à ce concours ramadanesque était appelé à enregistrer une séquence vidéo d’une durée de 7 minutes au maximum où il déclame des versets du Saint Coran, selon la méthode de son choix (méthode marocaine ou orientale), tout en respectant les règles de la déclamation.

Cette vidéo, qui doit comprendre aussi des informations sur le candidat (nom et prénom, âge, établissement scolaire et collectivité territoriale de résidence), est envoyée par la suite via l’application de messagerie instantanée (WhatsApp) au numéro de téléphone 06.71.50.29.29.

Après la réception de toutes les vidéos, une commission, composée du président et des membres du Conseil local des oulémas, a procédé à l’évaluation de ces lectures et déclamations du Saint Coran pour désigner les vainqueurs de ce concours, dont les noms ont été publiés sur la page Facebook officielle du Conseil.

S’agissant de la déclamation selon la méthode marocaine, la première place de ce concours dans la catégorie adultes (garçons) est ainsi revenue à Abdelghani Chara, alors que Mostafa Id Said Ambarek et Mostafa Mzioueq ont occupé respectivement les 2è et 3è places.

Dans la catégorie filles, la première place a été remportée ex-æquo par Asmae Wazad et Nawal Naji, alors que la 2è place a été attribuée à Hafida Naji.

Dans celle réservée aux petits lecteurs, le concours a été remporté par Mohamed Ali Idou.

Quant à la déclamation selon la méthode orientale, les 3 premières places dans la catégorie adultes (garçons) sont revenues respectivement à Mohamed Zerrouqi, Mohamed Samani et Abdelilah El Kamakh.

Dans la catégorie adultes (filles), la première place a été remportée par Hafsa Boualala, alors que les 2è et 3è places ont été décrochées par Zineb Bouftih et Hajar Qassir.

Chez les petits (garçons), les 3 premières places ont été remportées respectivement par Chihab Eddine Abou Qassam, Abdelmouaiz Satah et Abdellatif Wazad, tandis que pour les petites filles, ce sont Alae El Bahiji, Asmae Sifar et Zineb Belghazal, qui se sont adjugées les trois premières places de cette compétition.

Cet événement religieux se proposait d’inciter et d’encourager les générations montantes à mémoriser le Saint Coran et à maîtriser ses sciences.

Il se voulait aussi une occasion propice pour découvrir les jeunes talents dans le domaine de la déclamation et inculquer aux générations futures une véritable culture religieuse.

LR/MAP

Voir aussi

maroc camberra

Le Maroc multiculturel à l’honneur lors des célébrations de la Francophonie à Canberra

La multitude des affluents culturels et identitaires du Maroc a été au centre des activités …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.