Dette publique Tendance haussière

Tresorerie generale du maroc

Les pressions sur le financement de l’économie marocaine ne cessent de s’intensifier.
Les dernières statistiques des finances publiques font ressortir à fin août 2013 un besoin de financement de 48,2 MMDH, contre 40,8 MMDH un an auparavant.

C’est ainsi que l’encours de la dette intérieure s’est hissé de 10,9% à 397,5 MMDH. Le Trésor a dû recourir au marché des adjudications pour la mobilisation d’un montant net de 39,1 MMDH. Les souscriptions ont porté sur un total de 112,7 MMDH, dont les remboursements s’élèvent à 73,6 MMDH. Le financement intérieur résulte également, comme le note le dernier bulletin de la Trésorerie générale du royaume(TGR), de la ponction sur les disponibilités du Trésor auprès de la banque centrale pour une valeur de 813 MDH, au lieu de 733 MDH un an plus tôt.
Par ailleurs, le Trésor a fait appel aussi au financement extérieur. Il a pu contracter un total de 13 MMDH auprès de divers bailleurs de fonds, notamment la BIRD pour un montant de 5 MMDH et le marché financier international pour 6,4 MMDH.
Cette tendance haussière de la dette publique explique les craintes sur l’aggravation du déficit et du ratio dette publique/PIB, qui a frôlé les 60%.

Voir aussi

Al Barid Cash Des Solutions Pratiques

Barid Cash | Des solutions pratiques au quotidien !

Barid Cash est né en 2014, de la volonté d’Al Barid Bank et du groupe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.