Des congressmen US saluent l’engagement de SM le Roi à renforcer la paix et la sécurité mondiales

Une délégation du Congrès américain, conduite par le président de la Commission des services armés de la Chambre des Représentants, Mike Rogers, a salué, mercredi à Rabat, l’engagement de SM le Roi Mohammed VI à renforcer la paix, la prospérité et la sécurité dans la région et dans le monde.

S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue d’entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, M. Rogers a exprimé sa “profonde gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour son engagement à renforcer les relations bilatérales entre les États-Unis et le Maroc et pour Son rôle dans la promotion de la paix, de la prospérité et de la sécurité dans la région et dans le monde entier”.

Ces entretiens, a-t-il ajouté, ont été l’occasion de souligner le rôle crucial du Royaume comme partenaire des États-Unis sur un nombre de questions de sécurité.

Confinement au Maroc : Le logement, une question de vie ou de mort

A cet égard, M. Rogers a évoqué la tenue prochainement d’une nouvelle édition de l’African Lion, le plus grand exercice militaire américain en Afrique que le Maroc accueille depuis près de vingt ans.

“Cette année, African Lion, qui débutera dans quelques semaines, amènera à nouveau des milliers de soldats américains dans le Royaume pour s’entraîner aux côtés de leurs homologues marocains”, a-t-il dit, soulignant que ce type d’exercice est “essentiel pour la préparation et l’interopérabilité de nos forces armées, alors que nous travaillons ensemble pour relever des défis communs en matière de sécurité”.

Par ailleurs, le congressman républicain s’est félicité du réchauffement des relations entre le Maroc et Israël, estimant que “ces relations créent déjà de nouvelles opportunités pour la paix et la prospérité”.

Les relations entre Rabat et Washington “ne feront que se renforcer au cours des années à venir”, a-t-il affirmé.

De son côté, la Représentante démocrate Sara Jacobs a mis en avant les “progrès réalisés dans la mise en œuvre des réformes lancées dans le Royaume sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI au cours des deux dernières décennies”.

Déclaration conjointe adoptée au terme des discussions entre SM le Roi Mohammed VI et le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez

“Le Maroc est un allié proche des États-Unis”, a-t-elle dit, réaffirmant l’engagement mutuel des deux pays à maintenir la paix, la prospérité et la sécurité dans la région et dans le monde.

La délégation américaine s’était entretenue plus tôt dans la journée avec le ministre délégué auprès du chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale, Abdeltif Loudyi.

LR/MAP

,

Voir aussi

Sahara,Royaume-Uni,Daniel Kawczynski

Sahara | Le plan marocain d’autonomie est la meilleure option pour l’avenir de la région

Le plan marocain d’autonomie pour le règlement du différend artificiel autour du Sahara est la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...