Dakhla renversée par les rythmes du FIMA

Dakhla renversée par les rythmes du FIMA

Le Festival International de la mode en Afrique (FIMA) a enfin levé le voile sur sa onzième édition ce mercredi à la ville de Dakhla, avec une soirée magiques marquée par la présence de musiciens authentiques. 

En effet, le fondateur du FIMA, l’infatigable Alphadi, a concocté une agréable surprise aux festivaliers dès le premier soir, réunissant la crème de la chanson africaine pour enflammer la ville de Dakhla qui accueille, pour la première fois, le FIMA après dix piges et vingt ans d’existence dans le désert de Ténéré, au Niger.

Une quinzaine de chanteurs et de groupes se sont succédé sur scène pour défendre crânement leurs couleurs musicales. Entre le maâlem Hamid El Kasri, le Malien M’bouillé Koité, le jeune Kader Tarhanine, ainsi que d’autres artistes, les guest-stars de la soirée les Magic System n’ont pas manqué de jouer leur tubes les plus populaires, pour le plus grand bonheur de leurs fans.  

Zineb Alaoui

Voir aussi

Al Maourout | Le magazine émirati célèbre la culture et les arts populaires au Maroc

Al Maourout | Le magazine émirati célèbre la culture et les arts populaires au Maroc

Le magazine émirati “Al Maourout” a dans son numéro du mois de juin, mis en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.