Dakar | Bourita salue la particularité et la singularité des relations excellentes entre le Maroc et le Sénégal

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, a salué “la particularité” et “la singularité” des relations excellentes existant entre le Royaume du Maroc et la République du Sénégal, premier partenaire économique du Royaume en Afrique.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens, vendredi à Dakar, avec la ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mme Aïssata Tall Sall, M. Bourita a affirmé que le Sénégal occupe une place particulière dans le cœur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui Lui a consacré huit visites, depuis Son accession au Trône de Ses glorieux ancêtres.

Le ministre marocain a souligné, en outre, que sa visite s’inscrit dans le cadre de la singularité des relations bilatérales entre le Maroc et Sénégal et intervient pour traduire encore l’ambition des deux Chefs d’Etat et des deux peuples pour que la relation maroco-sénégalaise, dit-il, “reste une relation de référence”.

Sahara-Processus politique | António Guterres s’adresse à toutes les parties !

Après avoir souligné que le Sénégal est le premier partenaire économique du Maroc en Afrique, le ministre a mis en exergue les relations humaines profondes qui existent entre les deux pays frères.

Il a indiqué, à cet égard, que près de 3.000 étudiants sénégalais poursuivent leurs études au Maroc, tandis qu’au moins 400 marocains étudient la médecine au Sénégal sur un total de 1.500 étudiants marocains au Sénégal.
Mettant en relief l’histoire et la profondeur des relations excellentes liant les deux pays, M. Bourita a affirmé que “chaque visite ou rencontre est une occasion pour les approfondir davantage”.

Il a ajouté que les discussions tenues avec son homologue sénégalaise, “nous ont démontré que nous devons réactiver le mécanisme et intégrer tous les acteurs des relations bilatérales notamment le secteur privé des deux côtés”.

Le ministre marocain a indiqué que “la relation maroco-sénégalaise a été toujours présentée comme une relation modèle au niveau interafricain, non seulement entre les autorités et les gouvernements des deux pays, mais une relation portée par deux Chefs d’Etat qui croient en cette Afrique décomplexée et qui se prenne en charge”, notant que “tous les intervenants de la relation s’impliquent dans ce partenariat unique” liant les deux pays.

La Chambre des conseillers et le PARLATINO déterminés à consolider les acquis et les initiatives conjointes

Par ailleurs, M. Bourita a affirmé que le contexte régional et international “impose aux deux pays une coordination régulière”, étant donné que le Maroc et le Sénégal ont la même vision par rapport aux problèmes du continent et du monde.

Les deux pays ont une crédibilité sur la scène internationale, a fait savoir le ministre marocain, précisant qu’en travaillant ensemble, les deux Etats peuvent faire beaucoup de choses.

Le Sénégal à travers Son Excellence le Président Macky Sall préside l’Union africaine, a-t-il rappelé, soulignant que “c’est une fierté pour l’Afrique que sa voie soit portée par une diplomatie sage, crédible et efficace comme celle de la diplomatie sénégalaise”.

LR/MAP

,

Voir aussi

dialogue social,Gouvernement

Les améliorations de revenus depuis le lancement du dialogue social ont bénéficié à 4,25 millions de personnes

Quelque 4,25 millions de personnes, dont 1,25 million de fonctionnaires et 3 millions de salariés …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...