Crise sanitaire | L’UE met à jour sa stratégie industrielle

Crise sanitaire,Union européenne

L’Union européenne (UE) a mis à jour, mercredi, sa stratégie industrielle afin de faire tenir compte des nouvelles circonstances liées à la pandémie de Covid-19 et contribuer à mener la transition vers une économie plus durable, numérique, résiliente et compétitive à l’échelle mondiale.

Selon un communiqué de l’exécutif européen, la stratégie mise à jour répond aux enseignements tirés de la crise sanitaire pour stimuler la reprise et renforcer l’autonomie stratégique ouverte de l’UE. Elle propose de nouvelles mesures pour renforcer la résilience du marché unique, notamment en temps de crise.

La stratégie actualisée “répond à la nécessité de mieux comprendre nos dépendances dans des domaines stratégiques clés et présente une boîte à outils pour y remédier. Elle offre de nouvelles mesures pour accélérer les transitions écologique et numérique”, précise la même source.

“Il est essentiel de disposer de chaînes d’approvisionnement mondiales résilientes en temps de crise, car elles permettent d’absorber les chocs et d’accélérer la reprise. À mesure que nous sortons de la pandémie de Covid-19, notre stratégie industrielle mise à jour vise à renforcer la position de l’Europe en tant que champion industriel mondial afin d’offrir un avantage concurrentiel dans le secteur des technologies numériques et écologiques”, a souligné Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne et responsable de la stratégie “Une économie au service des personnes”.

D’après la Commission européenne, la nouvelle stratégie industrielle de l’UE répond également aux appels à recenser et à suivre les principaux indicateurs de la compétitivité de l’économie de l’Union dans son ensemble, à savoir: l’intégration du marché unique, la croissance de la productivité, la compétitivité internationale, l’investissement public et privé et l’investissement dans la recherche et le développement.

La dimension “PME” est au cœur de la stratégie mise à jour, qui prévoit un soutien financier adapté et des mesures permettant aux PME et aux start-ups de s’engager dans la double transition, ajoute-t-on.

Par ailleurs, la Commission s’engage notamment à proposer un instrument d’urgence pour le marché unique qui se veut une solution structurelle pour garantir la libre circulation des biens et des services en cas de crises futures. “Cet instrument devrait garantir une transparence et une solidarité accrues et contribuer à remédier aux pénuries critiques de produits en accélérant leur disponibilité et en renforçant la coopération en matière de marchés publics”, selon l’exécutif européen.

LR/MAP

Voir aussi

Vaccination Anti-Covid,France

La France ouvre la vaccination aux 12-18 ans dès le 15 juin

La vaccination contre le nouveau coronavirus sera ouverte aux adolescents de 12 à 18 ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.