Coopération | Rabat et Washington déterminés à élargir leurs échanges culturels

Rabat Et Washington échanges Culturels

La secrétaire d’Etat adjointe des États-Unis aux Affaires éducatives et culturelles, Marie Royce, a conduit une délégation au Maroc, du 20 au 23 novembre 2020, pour discuter d’un accord potentiel qui limiterait l’importation de certains objets archéologiques et ethnographiques du Maroc vers les Etats-Unis.

«Les Etats-Unis portent un profond respect pour le patrimoine culturel du Maroc. Nous espérons faire des progrès concluants vers la signature d’un accord qui permettrait à nos institutions culturelles et à nos autorités de travailler ensemble pour la protection du patrimoine culturel marocain du pillage et du trafic, et qui favoriserait un échange culturel élargi entre nos pays», a déclaré Royce.

La Secrétaire d’Etat adjointe américaine s’est entretenue à cette occasion, avec le ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, Othman El Ferdaous, afin d’explorer les moyens d’élargir les opportunités d’échange culturel entre les Etats-Unis et le Maroc, en particulier dans le domaine de la préservation historique, selon la même source. Les Etats-Unis jouissent d’une longue expérience de collaboration étroite avec le Maroc pour la préservation des sites du patrimoine culturel à travers tout le Royaume.

Depuis 2002, le Fonds des Ambassadeurs Américains pour la Préservation de la Culture a investi plus de 860.000 dollars dans 11 projets visant à préserver le patrimoine culturel du Maroc.  En outre, l’USAID développe un programme de 3 millions de dollars pour la promotion de la tolérance religieuse et les efforts communautaires visant à préserver les sites du patrimoine culturel des minorités religieuses et ethniques au Maroc, ajoute la même source. Au cours de sa visite, la Secrétaire d’Etat adjointe a également visité la synagogue Nahon dans la médina de Tanger, symbole de la diversité religieuse du Maroc et de la promotion de la compréhension interconfessionnelle.

LR

Voir aussi

Vient de paraître | «La République des Corsaires», de Seddik Maâninou

Le journaliste est écrivain, Seddik Maâninou, natif de la ville de Salé, connue pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.