Aherdane Ezzayegh | Retour sur le parcours d’un indomptable leader politique

Aherdane une légende

Aherdane… Ce nom à lui seul est véritablement une légende. Un homme hors du commun, aux talents multiples comme autant de facettes scintillantes, insoumis et indompté, l’homme officier de l’armée française, mais totalement loyal à ne point en douter envers Feu SM Mohamed V et Hassan II, un homme d’extrême fidélité.

Après une vie pleine qui aura duré un siècle, Mahjoubi Aherdane, dit l’Amghar a tiré sa révérence. Il a servi quatre rois et a assumé la responsabilité de ministre au sein de huit gouvernements, les portefeuilles de la défense à l’agriculture en passant par ceux de PTT et de ministre d’Etat sans portefeuilles.

Toute sa longue vie (100 ans), Mahjoub Aherdane « Ezzayegh » (l’indompté) s’est trouvé au cœur des polémiques qui lui ont toujours valu la vindicte de ses pairs plus particulièrement les Partis nationalistes et en place au devant de la scène le grand patron du Parti de l’Istiqlal.

Sa défense de l’Amazigh lui a attiré la colère de la classe politique, la parution de ses mémoires « 1942-1962 » n’a fait qu’allonger la liste de ses détracteurs en particulier au sein des Istiqlaliens. Il s’en est suivi une véritable tempête pour avoir pris un malin plaisir à remuer les pages de l’histoire enterrée, à savoir Jnan Bricha région de Tétouan qui avait une triste réputation. Mais aussi et surtout l’assassinat d’Abbés Messaâdi (1956), celui-ci lui a valu une critique sévère de la plume de Fassi Abdelkrim Ghellab. Aherdane n’avait de cesse de révéler qu’il connaît bien le vrai assassin d’Abbés Messaâdi et qu’il préférait garder le secret de peur de rouvrir les plaies, ce qui n’a pas empêché ses détracteurs de continuer à l’attaquer sur tous les fronts et lui de répéter qu’il assume son entière responsabilité.

Pour Hubert Védrine ex ministre Français des affaires étrangères « plusieurs mondes et plusieurs époques coïncident en Aherdan. Sa longue vie de pouvoir et d’action politique l’a laissé libre, hors norme, insoumis, indompté ».

M. Nafaa

Voir aussi

Maroc-Allemagne,Sahara marocain

Le Maroc rappelle l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Berlin pour consultations

Le Royaume du Maroc a décidé le rappel, pour consultations, de l’Ambassadeur de Sa Majesté …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.