Camps de Tindouf | Deux jeunes orpailleurs sahraouis brûlés vifs par l’armée algérienne

Camps de Tindouf Deux jeunes orpailleurs sahraouis brûlés vifs par l’armée algérienne

Deux orpailleurs sahraouis qui étaient à la recherche d’or dans une mine, non loin du camp de réfugiés de Rabbouni à Tindouf, ont été brûlés vifs par une unité de l’armée algérienne, alors qu’un troisième orpailleur a réussi à prendre la fuite.

Les corps des deux jeunes hommes, Emcha Ould Hamdi Ould Sweilem et Aliyin Al Idrisi, ont été transférés lundi 19 octobre 2020 au camp dit «Dakhla», où le Polisario a décrété l’état d’alerte maximale, en prévision d’une nouvelle vague de protestations contre ce nouveau crime abominable contraire aux valeurs universelles des droits de l’Homme.

Ce n’est pas la première fois que l’armée algérienne, s’en prend à des orpailleurs sans défense, une activité qui tente de plus en plus de jeunes séquestrés dans les camps de Tindouf. En mai 2020, six jeunes orpailleurs sahraouis avaient essuyé les tirs de militaires algériens.

Voir aussi

Covid-19

Covid-19 | 376 nouvelles infections et plus de 6,8 millions de vaccinés

Un total de 376 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus et de 341 guérisons a …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.