Budget de l’Etat | Les nouvelles mesures du Gouvernement Akhannouch pour financer les grands chantiers sociaux

Le Gouvernement a arrêté sa Loi de pour l’année prochaine. Le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch, en a présenté le projet au lundi 24 octobre (2022).

Un Projet de Loi de (PLF) qui n’arrête pas seulement le pour l’année 2023, mais qui tente de relever le double défi de relancer l’économie dans un contexte qui n’y est pas favorable (impacts de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine), tout en transformant cette économie de sorte qu’elle s’inscrive dans le cadre de la Vision Royale d’un Etat social où les grands chantiers sociaux ont la priorité ; et dans le cadre des recommandations du Nouveau modèle de développement.

Le avance ainsi de grandes ambitions allant dans le sens d’un Etat social. Notamment, la hausse du budget du ministère de la et de la , celle du budget du département chargé de l’éducation nationale, la revalorisation des salaires décidée dans le cadre du Dialogue social, l’amélioration de l’accès au logement, le soutien au pouvoir d’achat des familles, la subvention des produits de première nécessité, etc.

Impôt sur les sociétés | La réforme des taux qu’introduit le PLF 2023

La question qui se pose aussitôt est de savoir comment le Gouvernement entend se donner les moyens de ses ambitions ?

Le PLF y répond par de nouvelles mesures qui font appel à la fiscalité, à la citoyenneté des grandes entreprises et, globalement, à la contribution des personnes -physiques et morales- les plus à même de soutenir les nouvelles orientations du .

KB

Voir aussi

TICAD,Kaïs Saïed,Tunisie,Maroc

Crise diplomatique entre Rabat et Tunis | Marocains et Tunisiens outrés par la bévue monumentale de Kaîss Saïed

Au Maroc comme en Tunisie, les réactions furent nombreuses à dénoncer l’alignement de Kaîss Saïed …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...