lundi 23 octobre 2017

Birmanie: Bouddhistes contre musulmans

Après l’attaque d’un commerce musulman, des violences ont éclaté à Mandalay, deuxième ville du pays, entre bouddhistes et musulmans, qui ont fait deux morts. Les émeutes ont commencé lorsqu’une foule de centaines de personnes a attaqué cette échoppe tenue par des musulmans et d’autres bâtiments et incendié une voiture.

La Birmanie a été secouée depuis 2012 par plusieurs vagues de violences entre bouddhistes et musulmans ayant fait plus de 250 morts et 140.000 déplacés, principalement des musulmans. Les émeutes avaient commencé dans l’Etat de Rakhine, dans l’ouest du pays, entre bouddhistes de la minorité rakhine et musulmans de la minorité apatride persécutée des Rohingya, faisant au moins 200 morts lors de deux vagues d’attaques en 2012. Les violences contre les musulmans avaient ensuite fait tache d’huile dans plusieurs régions du pays, avec un épisode particulièrement violent et des dizaines de morts en mars 2013 dans la ville de Meiktila, à une centaine de kilomètres de Mandalay.
C’est une constante, la fin de régimes autoritaires est un danger pour les minorités religieuses.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.