Bouaida à la tête de la région de Guelmim-Oued Noun : Le remaniement ministériel devient inévitable

Une première dans l’histoire du Maroc. Mbarka Bouaida (RNI) est la première femme élue présidente d’un Conseil de région, en l’occurrence celui de la région de Guelmim-Oued Noun.

La Secrétaire d’Etat originaire du Sahara a obtenu 33 voix sur un total de 39 sièges que compte le Conseil. Cette élection rouvre le débat sur un remaniement ministériel. Selon la loi organique relative aux régions, Mbarka Bouaida, qui occupe également le poste de Secrétaire d’Etat à la Pêche maritime, est tenue de présenter sa démission au chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, dans un délai ne devant pas excéder deux mois, à partir de la date de son élection à la tête de la région de Guelmim-Oued Noun.

LR

Voir aussi

El Otmani appelle à sensibiliser davantage autour de l’impact de la Covid-19 sur les personnes âgées

Publication d’une circulaire sur la mise en œuvre de la loi relative à la simplification des procédures et formalités administratives

Le chef du gouvernement a publié la circulaire n° 20/2020 portant sur la mise en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.