Bouaida à la tête de la région de Guelmim-Oued Noun : Le remaniement ministériel devient inévitable

Une première dans l’histoire du Maroc. Mbarka Bouaida (RNI) est la première femme élue présidente d’un Conseil de région, en l’occurrence celui de la région de Guelmim-Oued Noun.

La Secrétaire d’Etat originaire du Sahara a obtenu 33 voix sur un total de 39 sièges que compte le Conseil. Cette élection rouvre le débat sur un remaniement ministériel. Selon la loi organique relative aux régions, Mbarka Bouaida, qui occupe également le poste de Secrétaire d’Etat à la Pêche maritime, est tenue de présenter sa démission au chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, dans un délai ne devant pas excéder deux mois, à partir de la date de son élection à la tête de la région de Guelmim-Oued Noun.

LR

Rentrée politique et parlementaire : Aucun signe d’amélioration en vue

Voir aussi

Malawi,Maroc

Bourita s’entretient avec la Présidente de l’Assemblée nationale de la République du Malawi

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...