Attijari Global Research | Relative hausse des crédits bancaires et baisse du déficit de liquidité

Attijari Global Research,Attijariwafa Bank

Des crédits bancaires sont en progression, mais à un rythme moins soutenu et le déficit de liquidité bancaire qui s’allège, telles sont les conclusions d’Attijari Global Research (AGR).

Dans son dernier «Research report – Fixed income», Attijari Global Research (AGR), filiale d’Attijariwafa Bank, a estimé que les crédits bancaires devraient soutenir la reprise de l’économie marocaine revue à 6,2% en 2021, avant de se normaliser autour des 3% en 2022.

«La production de crédits poursuivrait sa progression, toutefois à un rythme moins soutenu qu’en 2020. Il s’agit d’une croissance de 3,7% en 2021 contre 3,9% une année auparavant», est-il indiqué dans le «Research report – Fixed income».

Ceci s’explique, développent les analystes d’Attijari Global Research, par la non reconduction des prêts «Damane Oxygene» et «Damane Relance», qui avaient été mis en place durant la crise sanitaire, avec un encours de 53 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2020, notant que seul le produit «Intelaka» se poursuit en 2021 avec un encours de 2,7 MMDH en 2020 par rapport à une enveloppe de financement de 6 MMDH.

Lire aussi
La SIB : En pole position en Côte d'Ivoire

S’agissant de la liquidité bancaire, les analystes d’Attijari Global Research annoncent un allègement en 2021.

«Le déficit de liquidité bancaire devrait s’alléger davantage en 2021 pour s’établir à près de 58 MMDH, selon les dernières projections de Bank Al-Maghrib», indiquent-ils dans le «Research report – Fixed income».

Ce niveau tient compte de l’amélioration des réserves de changes à un record de 330 MMDH en 2021, soutenue par les sorties du Trésor à l’international et l’allocation de droits de tirages spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international de 10,8 MMDH.

L’institut d’émission (Bank Al-Maghrib / BAM) devrait poursuivre son interventionnisme accru à travers ses opérations principales et ses injections de liquidité à long terme. Dans ces conditions, AGR estime que BAM continue de satisfaire 100% de la demande bancaire permettant de maintenir les taux interbancaires en ligne avec le taux directeur à 1,5% en 2021.

Voir aussi

Bank Al-Maghrib,Marché boursier

Bank Al-Maghrib | Le dirham s’apprécie de 0,29% face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,29% face à l’euro et est resté quasi-stable face au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon