António Guterres officiellement reconduit Secrétaire Général de L’ONU

Antonio Guterres,ONU

Antonio Guterres, actuel secrétaire général de l’organisation des Nations unies, a été reconduit, ce vendredi 18 juin, par les 193 Etats membres de l’Assemblée générale, pour un second mandat de cinq ans.

L’organe plénier des Nations unies a ainsi donné son aval, par acclamation, pour un second mandat d’Antonio Guterres allant du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2026.

« Je suis profondément honoré et reconnaissant de la confiance que vous m’avez témoignée pour exercer les fonctions de secrétaire général des Nations unies pour un second mandat », a déclaré l’ancien Premier ministre portugais devant les représentants des Etats membres et du président du Portugal, Marcelo Rebelo de Sousa, qui a fait le déplacement à New York spécialement pour cette occasion.

Le 8 juin, le Conseil de sécurité, l’instance exécutive qui tire réellement les ficelles au niveau des Nations unies, avait donné son feu vert à la candidature de Guterres en recommandant à l’Assemblée générale de le nommer pour un second mandat.

Contrairement à l’Algérie, le Maroc est engagé pour le règlement définitif du différend régional autour du Sahara Marocain (Omar Hilale)

La Charte des Nations unies prévoit, en effet, que le secrétaire général soit nommé par l’Assemblée générale sur recommandation du Conseil de sécurité.

Lors du processus de sélection qui a commencé en début d’année, Antonio Guterres, 72 ans, a été l’unique candidat dont la candidature fut endossée par un Etat membre (le Portugal). Le processus de sélection cette année a, en effet, été marqué par l’émergence de candidats « libres », dont deux femmes, mais dont les candidatures n’ont reçu l’approbation d’aucun Etat, ce qui reste une condition préalable à un examen sérieux de toute candidature pour le poste de secrétaire général.

Premier ministre du Portugal de 1997 à 2002, Antonio Guterres a servi comme haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés de 2005 à 2015.

LR/MAP

,

Voir aussi

Daniel Kawczynski,Royaume-Uni,Maroc,Sahara

Royaume-Uni | Daniel Kawczynski appelle le gouvernement de son pays à reconnaître la marocanité du Sahara

Le parlementaire du Parti conservateur britannique Daniel Kawczynski a appelé, mardi à Rabat, le gouvernement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...