Affaire Badis : Un an de prison ferme pour Alami et Ghennam (Al Hoceïma)

Affaire Badis : Un an de prison ferme pour Alami et Ghennam

La Chambre des crimes financiers (premier degré) de la Cour d’appel de Fès a condamné, mardi, l’ex-directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Anas Houir Alami, et l’ex-DG de la Compagnie générale immobilière (CGI), Mohamed Ali Ghannam, à un an de prison ferme et 5.000 Dh d’amende chacun, pour leur implication dans l’affaire du complexe immobilier Madinat Badis d’Al Hoceïma.

La même juridiction a acquitté les vingt-cinq autres individus poursuivis pour ‘’dilapidation de biens publics et escroquerie, faux et usage de faux, constitution de bande criminelle’’.

Le verdict du procès, ouvert il y a cinq ans, a été rendu suite à deux années d’enquête.

L’affaire a été déclenchée suite à de nombreuses réclamations faisant état de grandes différences entre les engagements de la CGI, bras immobilier de la CDG, et les biens livrés aux clients dans le cadre de ce complexe, qui s’étend sur 50 hectares.

Avec MAP

Voir aussi

Le patrimoine d’Essaouira et la richesse de ses acquis historiques au cœur de sa remise à niveau

Le patrimoine d’Essaouira et la richesse de ses acquis historiques au cœur de sa remise à niveau (André Azoulay)

“Le caractère global, inclusif et séquentiel des grands chantiers de remise à niveau de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.