La position de l’Afrique du Sud sur le Sahara Marocain à l’ONU est (idéologique, obsolète et partiale)

La position de l’Afrique du Sud sur le Sahara Marocain à l’ONU est (idéologique, obsolète et partiale)

Des journaux électroniques bulgares ont souligné à l’unanimité que la position de l’Afrique du Sud sur la question du Sahara marocain aux Nations Unies est “idéologique, obsolète et partiale” et qu’elle isole totalement ce pays au Conseil de sécurité.

Ainsi, le journal électronique “24 Chasa” a indiqué dans un article consacré aux développements de la question du Sahara marocain, que l’Afrique du Sud se trouve complètement isolée des autres membres du Conseil de sécurité, et elle adopte à chaque fois “une position idéologique devenue obsolète”, ce qui l’expose à un isolement clair au sein du Conseil de sécurité.

Le journal a estimé que l’Afrique du Sud reprend le même discours de l’Algérie sur la question du Sahara marocain, ce que les membres du Conseil de sécurité qualifient de “contrevérités basées sur la mauvaise foi et le dogmatisme idéologique d’un autre temps”, malgré le fait que le Conseil de sécurité lui-même est attaché au processus qu’il a défini pour parvenir à une solution politique, réaliste, pratique et durable et mutuellement acceptable au différend territorial du Sahara marocain.

Pour sa part, le journal “Top Novini” note que l’Afrique du Sud manoeuvre toute seule et hors du consensus, soulignant qu’au moment où d’autres membres du Conseil de sécurité se sont félicités du nouvel élan apporté par la tenue de deux tables rondes à Genève en décembre 2018 et mars 2019, réunissant le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le “polisario”, et de la volonté des participants de se réunir de nouveau selon le même format, l’Afrique du Sud estime “seule que le processus politique est dans l’impasse”.

Dans son article, la journaliste Manuel Alexova note que l’Afrique du Sud se retrouve “complètement isolée des autres membres du Conseil de sécurité en raison de ses positions irrationnelles sur la question du Sahara marocain, comme si elle est devenue le principal soutien de l’Algérie au Conseil de sécurité”, alors que ce dernier est fortement attaché au processus qu’il a adopté pour parvenir à une solution réaliste, durable et mutuellement acceptable au différend régional sur le Sahara marocain.

De son côté, le journal “.bg” souligne que l’Afrique du Sud, face à son isolement, avait tenté désespérément, en avril dernier, “d’exploiter une tragédie humaine de l’ampleur de l’épidémie de coronavirus pour attribuer la responsabilité au Maroc et le contredire”, notant que la position de l’Afrique du Sud émane uniquement de la ”grande imagination des diplomates de ce pays”.

Le journal relève également que l’Afrique du Sud a suscité l’étonnement de tous les observateurs des questions africaines, alors qu’elle tente d’exploiter l’épidémie de coronavirus qui touche tous les pays du monde qui mobilisent tous leurs efforts et leurs énergies pour faire face à ce défi dans un esprit de solidarité, d’entraide, de coopération et de sympathie, loin des thèses idéologiques obsolètes.

Avec MAP

Voir aussi

Déconfinement | Principaux points du communiqué des ministères de l’Intérieur et de la Santé

Déconfinement | Principaux points du communiqué des ministères de l’Intérieur et de la Santé

Voici les principaux points du communiqué conjoint des ministères de l’Intérieur et de la Santé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.