Flash Infos

COVID-19 | L’OMS convoque une conférence mondiale sur “l’infodémiologie”

COVID-19 | L’OMS convoque une conférence mondiale sur “l’infodémiologie”

L’organisation mondiale de la santé (OMS) organisera à partir de ce lundi une conférence mondiale sur “l’infodémiologie” “afin de rechercher des outils qui aideront à gérer la surabondance d’informations” dans le contexte des pandémies et “constituer une communauté de pratique et d’étude”.

Cette conférence de deux semaines se penchera sur la menace que représente “l’infodémie”, “cette avalanche d’informations qui peut être préjudiciable pour la santé en compliquant la recherche d’informations et de conseils exacts et fondés sur des preuves dans le domaine de la santé publique”, précise un communiqué de l’institution internationale.

L’infodémie peut aussi “contribuer, par son volume, sa facilité d’accès et son omniprésence, à de l’anxiété, de l’inquiétude et à d’autres problèmes de santé mentale, amener à suivre des conseils fallacieux, voire dangereux, engendrer une lassitude, susciter du désintérêt et de l’animosité envers les messages de santé publique et encourager la xénophobie, la haine et le rejet”, explique l’OMS.

D’après l’organisation, “l’aspect le plus nuisible de l’infodémie a été la diffusion d’informations erronées et trompeuses par des acteurs extérieurs au secteur de la santé. Cela a entraîné la diffusion d’affirmations dangereuses et sans fondement”.

L’OMS estime qu'”il n’a jamais été aussi clair que la communication est une importante mesure de santé publique qui contribue à l’endiguement des pandémies, parallèlement à l’épidémiologie, la virologie et la gestion clinique. Plus la population fait confiance aux autorités sanitaires, plus elle se conforme aux directives énoncées pour préserver la santé et adopte des comportements en vue de sa protection, qui contribuent à la lutte contre la pandémie de COVID-19 à l’échelle nationale et mondiale”.

Certains facteurs, notamment une communication tardive et peu claire, des incohérences et une infodémie, peuvent saper la confiance, fait observer la même source.

“Parce que le virus qui provoque la COVID-19 n’a été découvert qu’il y a quelques mois, les scientifiques en apprennent tous les jours. Dès lors, les recommandations peuvent changer à mesure que de nouvelles bases factuelles sont recueillies. En l’absence d’une communication claire, l’incertitude et le doute au sujet des conseils dispensés et des organes diffusant ces informations peuvent s’accroître”, ajoute le communiqué.

LR

Voir aussi

Municipales françaises | Vague verte dans un océan d’abstention

Municipales françaises | Vague verte dans un océan d’abstention

Europe écologie les verts 60 % d’abstentions. Un record historique. Un revers pour la démocratie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.