jeudi 25 mai 2017

Lafarge Holcim Maroc : Des résultats bien cimentés

Après la fusion réussie entre Lafarge Ciments et Holcim Maroc, la nouvelle entité LHM consolide ses résultats et réalise ses premières synergies en 2016. Ainsi, le résultat net consolidé pro forma de LHM progresse de 1,6% à 2,06 MMDH, impacté par les frais exceptionnels engagés lors de la fusion.
Grâce à l’élargissement de l’offre, à la maîtrise des coûts et aux premières synergies liées à la fusion, le résultat d’exploitation pro forma s’établit à 3,41 MMDH, en progression de 4,1% par rapport à 2015, tandis que le chiffre d’affaires pro forma est demeuré stable dans un marché du ciment en baisse de 0,7%. En termes de perspectives, LHM escompte poursuivre sa stratégie de différenciation et d’innovation commerciale pour mieux satisfaire les besoins de ses clients, avec notamment l’introduction de nouvelles solutions constructives pour le bâtiment, ainsi que l’approvisionnement des grands chantiers d’infrastructure. Afin d’accompagner le développement des provinces du sud, le groupe cimentier prévoit le démarrage en 2017 d’une station de broyage à Laâyoune et la poursuite du projet de construction de l’usine d’Agadir.
L’Assemblée générale ordinaire de LHM a décidé de procéder à la distribution d’un dividende ordinaire fixé à 66 DH par action, payable à compter du 23 mai 2017 aux guichets des agences Attijariwafa bank.

HD

Voir aussi

«Sustainable Energy»: BMCE BoA décroche le prix Gold

BMCE Bank of Africa s’est vue décerner le prix Gold de “Sustainable Energy” par la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.