mercredi 23 août 2017

Banque populaire Accord avec Banca Nuova pour accompagner les entreprises

Rencontre bcp maroc banca nuova casablanca fevrier 2014

Fin janvier dernier, le Nadi de la Banque populaire a accueilli une importante délégation d’hommes d’affaires italiens opérant dans divers secteurs, dont l’industrie, les services et le BTP. Objectif: créer une synergie entre les entreprises marocaines et italiennes.

Par cette rencontre, organisée conjointement par la Banque populaire et Banca Nuova, la BP a montré une fois de plus son engagement en faveur du développement des entreprises et de l’investissement au Maroc. En témoigne cette mission commerciale qui est la deuxième du genre.
Composée d’une trentaine d’opérateurs économiques, la délégation italienne était conduite par le président de Banca Nuova, Marino Brega. Sa mission était de nouer principalement des relations d’affaires entre les entrepreneurs marocains et italiens. Ainsi, plus de 150 entreprises marocaines clientes des Banques populaires régionales intervenant dans les mêmes secteurs d’activités ont pris part à cet événement.
Durant ces deux jours de rencontres, 260 rendez-vous d’affaires ont été programmés entre les entreprises marocaines et italiennes. Ces rencontres B to B ont été aussi une bonne occasion de s’enquérir des opportunités d’investissement, répondant ainsi au vœu émis par Rachid Agoumi, directeur général de la Banque populaire, lors de l’ouverture des travaux de cette rencontre, qui a espéré que ces rencontres soient porteuses d’affaires nouvelles et permettent de développer des échanges commerciaux entre les deux pays.
En plus des opportunités commerciales offertes par cette rencontre aux entreprises participantes, cette manifestation contribuera au partage d’expérience et à la création d’un cadre de dialogue et de coopération entre les communautés d’affaires italienne et marocaine.
Cette mission commerciale à fort potentiel s’inscrit également dans le cadre du renforcement du partenariat institutionnel existant entre les deux banques. A travers elle, la Banque populaire entend, d’une part, renforcer sa stratégie d’accompagnement des entreprises marocaines désireuses de conquérir de nouveaux marchés et, d’autre part, s’impliquer davantage avec sa partenaire italienne Banca Nuova, filiale de Banca Popolare di Vicenza, dans le rapprochement des entrepreneurs marocains et italiens dans différents secteurs d’activité. Les entreprises faisant partie de cette délégation italienne et leurs homologues marocaines opèrent notamment dans le BTP, l’agroalimentaire, le consulting, l’ameublement et l’emballage industriel.
Ainsi, les pistes de collaboration et d’investissement entre les entreprises italiennes et marocaines ont été balisées à travers la présentation des projets d’investissement offerts par le Maroc et l’Italie. Les participants à cette mission commerciale ont d’ailleurs clairement expliqué qu’ils visaient la mise en œuvre de projets, tels la création de joint-ventures, de filiales, de transfert d’expertise, ou encore de recherche de clients et de fournisseurs et à s’enquérir des opportunités d’investissement et d’échanges commerciaux.
Grâce à cette rencontre d’affaires, les deux banques comptent donner à leur partenariat, scellé en 2009, un contenu concret, ont indiqué les responsables des deux institutions. Ainsi, le groupe bancaire marocain propose ses services aux entreprises italiennes qui veulent opérer non seulement au Maroc, mais également en Afrique. La BP pourra notamment accompagner ces entreprises à s’implanter dans le continent via sa filiale africaine Banque Atlantique, a indiqué Rachid Agoumi. Ce dernier a rappelé que la BP est présente dans une douzaine de pays africains, dont sept de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Cette région, note Soumia Alami Ouali, DG adjoint de la BCP, est très dynamique sur le plan économique, avec un taux de croissance qui tourne autour de 6% et qui peut atteindre 11% dans certains pays.
De même, Banca Nuova, qui est tournée vers la Méditerranée, selon son président Marino Breganze, se propose d’accompagner les entreprises marocaines dans leurs projets en Italie et de les mettre en contact avec ses clients. Il est à noter que la Banque italienne est également liée par un accord de partenariat avec la Banque internationale arabe de Tunisie (BIAT).
Cette rencontre a permis la présentation des opportunités offertes par le Maroc, en général et Casablanca, en particulier. Tâche à laquelle se sont d’ailleurs attelés Driss Sekkat, de l’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI) et Hamid Belafdil, directeur général du CRI de Casablanca.

H.D
………………………………………………..

Les intervenants
Soumia Alami Ouali, directeur Banque de la PME (BCP), Driss Sekkat, chef de département à l’AMDI, Rachid Agoumi, DG Banque de l’Entreprise et de l’International (BP), Marino Breganze, président de Banca Nuova et Hamid Belfadil, DG du CRI de Casablanca.

Voir aussi

ADA : Plus de 16 milliards aux projets agricoles solidaires

La tenue du Conseil d’administration de l’Agence de Développement agricole (ADA), présidé par Aziz Akhannouch, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.