Maroc-France | La promotion de la coopération économique au centre d’entretiens entre Mezzour et Riester

La promotion de la coopération économique et commerciale entre le Maroc et la France a été au centre d’entretiens, jeudi à Rabat, entre le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, et le ministre délégué chargé du Commerce extérieur, de l’Attractivité, de la Francophonie et des Français de l’étranger, Franck Riester.

Lors de cette rencontre, les deux ministres ont discuté du partage d’expériences afin de développer des stratégies communes à même de faire face aux défis commerciaux.

A cette occasion, M. Mezzour a noté que cette rencontre s’inscrit dans le contexte de discussions visant principalement à analyser le processus commercial pour les entrepreneurs marocains et français et à faciliter l’accès des produits mutuels ou spécifiques des deux pays aux marchés européens, africains, et mondiaux.

Dans ce sens, il a souligné l’importance d’aboutir à des solutions adaptées permettant d’améliorer les relations maroco-françaises, déjà significatives et équilibrées, et qui présentent un potentiel de développement prometteur.

Le libre-échange Maroc-Suisse | Un potentiel de croissance important

Ainsi, le ministre a rappelé que le Maroc et la France, ont réussi, dans un contexte mondial complexe, à attirer les investisseurs et à développer des chaînes de valeur intéressantes, en particulier dans le domaine de la mobilité.

Et d’ajouter que la France est le deuxième partenaire commercial du Maroc dans le cadre d’une relation commerciale équilibrée, où, depuis 2017, le Royaume bénéficie d’un excédent commercial.

De son côté, M. Riester a insisté sur la nécessité de développer des partenariats profonds entre les deux pays pour répondre aux défis communs tels que la transition économique, la décarbonation, la mobilité, et la transition numérique.

M. Riester a également préconisé d’accélérer la régionalisation des chaînes de valeurs et de les projeter ensemble en Afrique, envisageant un agenda commun ambitieux, à travers la rencontre des acteurs économiques notamment dans les secteurs de l’aéronautique, de l’automobile, du transport ferroviaire, des villes durables, des énergies renouvelables et du numérique, où il a noté un dynamisme de l’écosystème des startups marocain.

Économie de la concurrence | Le jumelage institutionnel Maroc-UE, un partenariat réussi (Rahhou)

Cette réunion s’est déroulée en présence de l’ambassadeur de France au Maroc, Christophe Lecourtier, ainsi que de plusieurs hauts responsables des deux pays.

LR/MAP

,

Voir aussi

Agriculture,Maroc,SIAM,Mohamed Sadiki

Le SIAM offre une occasion de faire rayonner l’expérience marocaine (Sadiki)

Le Salon International de l’Agriculture au Maroc (SIAM), placé sous le Haut patronage de SM …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...