Des hommes d’affaires marocains et belges en conclave à Casablanca

Une rencontre économique Maroc-Belgique visant à rapprocher les communautés d’affaires des deux Royaumes, a été tenue, mardi à Casablanca, en présence du Chef de gouvernement Aziz Akhannouch et du Premier ministre belge, Alexander De Croo.

Accueillie par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), cette rencontre, tenue dans le cadre de la tenue de la 3ème session de la Haute Commission Mixte de partenariat Maroc-Belgique, a été l’occasion pour les entreprises des deux pays d’échanger sur les opportunités d’investissement dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures, ainsi que sur les perspectives de partenariat dans une démarche gagnant-gagnant d’innovation de durabilité et de création d’emploi.

Intervenant à la clôture de cette rencontre, M. De Croo s’est dit “extrêmement satisfait de cette visite au Maroc qui a permis d’aborder beaucoup de sujets importants et de conclure des accords cruciaux”.

Selon le Premier ministre belge, la Belgique possède de nombreux atouts, mais il est surtout évident que le Maroc offre également une multitude d’opportunités.

Maroc/ COVID-19 | 11 nouvelles guérisons, 5.412 au total

A ce titre, M. De Croo a affirmé que la Belgique observe “avec beaucoup d’intérêt ce qui se passe au Maroc”, notamment son essor industriel, son potentiel dans le domaine des énergies renouvelables, ainsi que ses projets d’accueil de la Coupe d’Afrique des Nations en 2025 et la Coupe du Monde en 2030.

Par ailleurs, le responsable belge a rappelé les rapports historiques entre les deux Royaumes, ainsi que les liens très forts qui unissent leurs Souverains.

Dans le même ordre d’idées, M. Akhannouch a évoqué “l’ancienneté des liens entre le Maroc et la Belgique”, mettant en avant les relations étroites qu’entretiennent Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le Roi Philippe de Belgique.

Le Chef de gouvernement s’est, en outre, félicité des échanges fructueux avec la délégation belge en faveur de l’édification d’un avenir encore plus prometteur.

D’autre part, M. Akhannouch, a estimé que les entrepreneurs marocains ont acquis une maturité à même de se positionner comme grands opérateurs dans certains pays et des investisseurs à l’étranger, invitant les investisseurs marocains à se pencher davantage sur le potentiel du marché belge.

Coupe du monde U20 | Deux arbitres Marocains retenus par la Fifa

Arrivé dimanche soir à Rabat à la tête d’une importante délégation composée des ministres belges de l’Intérieur, des Affaires étrangères, de la Justice, et de l’Asile et la migration, M. De Croo a co-présidé avec M. Akhannouch la 3è réunion de la Haute commission mixte de partenariat Maroc-Belgique, marquée notamment par la signature de deux mémorandums d’entente et d’une feuille de route de coopération.

A cette occasion, les deux parties ont réaffirmé, dans une déclaration conjointe, leur volonté partagée d’établir un partenariat stratégique tourné vers l’avenir, et de renforcer le commerce et les investissements, de coopérer en matière de climat, de transition énergétique par le développement des énergies renouvelables et des molécules vertes, entre autres.

LR/MAP

,

Voir aussi

intégration industrielle,Maroc,France,automobile,hydrogène vert,Bruno Le Maire

L’intégration industrielle au centre d’entretiens entre Ryad Mezzour et Bruno Le Maire

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a eu, vendredi à Rabat, des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...