samedi 16 décembre 2017

Adient : A son tour, l’équipementier américain s’implante à Kénitra

Le Maroc ouvre ses portes à l’industrie automobile. C’est le tour de l’équipementier américain, Adient, de s’implanter à Atlantic Free Zone, à Kénitra.

Dénommée Lamination Automotive Fabrics (LAF), la première filiale africaine de ce groupe américain (en dehors de l’Afrique du Sud) devra débuter ses premières livraisons de systèmes de sièges complets et composants intérieurs à partir de 2019.

LAF compte produire pour les différents clients d’Adient, notamment ceux à forte présence industrielle européenne, tels Peugeot et Citroën du groupe PSA, Renault, Mercedes et Volvo. Pour une première phase, l’investissement envisagé par LAF devra dépasser la barre de 100 millions de DH.

Rappelons qu’Adient est le leader mondial du segment des sièges automobiles, avec une part de marché mondiale de 34%, loin devant Faurecia et Lear (tous deux déjà présents au Maroc).

Jusqu’en octobre 2016, Adient corporation faisait partie du géant Johnson Controls International. Mais depuis cette date, le groupe s’est séparé de son ex-maison mère, à travers un spin off réalisé par cotation à la bourse de New York et ayant donné au concept une entière autonomie.

Sanaa Aaddaj Eloudrhiri

Voir aussi

Produits du terroir : Un levier de l’agriculture solidaire

La 2ème édition de la foire régionale des produits du terroir s’est tenue à Rabat, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.