mardi 12 décembre 2017

Laâyoune : La création féminine dans tous ses états

Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la région de Laâyoune-Sakia El Hamra organise, du 7 au 9 décembre 2017 à Laâyoune,  la 1ère édition du Forum international de la création et leadership féminin africain sous le thème «L’image de l’Afrique dans la création littéraire africaine féminine».

Cette édition est baptisée «Aminata Sow Fall», en hommage à cette grande femme de lettres sénégalaise et, surtout, romancière, l’une des pionnières de la littérature africaine francophone qui traduit l’ambition de ce Forum

Consacrer aux figures de proue de la création et du leadership féminin africain un forum annuel s’inscrit, au premier abord, dans une reconnaissance de la mission capitale que déploie la femme africaine qui, année après année, est en passe de confirmer sa notoriété dans le vaste domaine de la création et de l’action citoyenne. Mais au-delà de cette reconnaissance, le Forum se veut, en dernier ressort, un rendez-vous incontournable pour les grandes synergies féminines africaines, ouvrant toutes les possibilités d’échange et de renforcement des actions communes susceptibles de poser les jalons des grandes perspectives prometteuses auxquelles aspire tout Africain.

Par ailleurs, le Forum considère le leadership féminin africain comme la locomotive susceptible de dynamiser le processus d’implication active et efficiente de la femme africaine, dans la réalisation des nouveaux objectifs définis par la communauté mondiale. Il se veut en définitive, une des grandes actions dont le déclenchement survient dans le cadre de la décennie de la femme africaine 2010-2020 qui, prenant sa forme et cadence finale, renforcera sa pérennité à la lumière des grandes orientations de l’agenda 2063.

Le Forum s’inscrit également dans cette remarquable lancée ouverte par le Royaume du Maroc dans le domaine du renforcement des capacités féminines et dont l’impact direct a été cette grande dynamique, redonnant à la femme la position qu’elle mérite amplement dans le domaine de l’activité économique, sociale et culturelle.

La création et le leadership féminin en Afrique sont alors indiqués comme le levier susceptible de tirer vers le haut ce positionnement féminin dans le tissu économique et social, et appelle par là même à un maillage couvrant l’ensemble des activités et permettant de fédérer des synergies à même d’assurer à la femme africaine un rayonnement international.

Quels objectifs?

Outre le fait que ce forum vise à médiatiser au niveau mondial la valeur ajoutée du capital humain féminin africain, il a comme autres principaux objectifs de créer un rendez-vous international annuel rassemblant les figures de proue féminines issues des pays africains dans moult domaines; de consacrer chaque édition à un domaine déterminé, afin d’y rassembler les leaders féminines les plus en vue et exposer au grand public leurs réalisations et les perspectives de leurs actions; et de mettre en place une plate-forme d’échange, de réseautage et de partage des compétences et du savoir-faire entre les femmes de création africaines et les femmes leaders africaines et leurs homologues au niveau régional.

Le Forum aspire également à ouvrir des possibilités de partenariats et de mise en synergie entre femmes leaders dans des domaines complémentaires autour de grands projets, de conforter toutes les opportunités permettant d’initier des projets transnationaux africains pilotés par des femmes leaders et d’organiser chaque édition sous le signe d’une grande figure féminine africaine.

Il permettra aussi au grand public de la Région de Laâyoune d’échanger avec les figures féminines emblématiques des élites africaines, de profiter de leurs expériences et de s’imprégner de leur parcours. C’est aussi une occasion pour impliquer les forces vives de la Région, notamment les jeunes et la société civile, dans l’animation de chaque édition, et ce à travers les opportunités d’échange et de débat ouvertes à l’occasion. Il s’agit aussi de désenclaver la région via des initiatives culturelles de grande envergure, tout en enracinant davantage le Royaume du Maroc dans sa dimension africaine.

Hamid Dades

Voir aussi

Sur les pas de Leila Alaoui, à la mosquée côté art…

L’exposition photographique «Sur les pas de Leila Alaoui», qui se poursuit jusqu’au 20 octobre à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.