dimanche 22 octobre 2017

Georges Wassouf : Le sultan a conquis les cœurs à Mazagan

Habitué à proposer des soirées-concerts animées par les grandes stars de la chanson, dans le cadre de ses «Mazagan Nights», Mazagan Beach & Golf Resort a placé la barre très haut, le 3 décembre dernier…

Une nuit sans pareille, lors de laquelle le complexe hôtelier d’El Jadida recevait le «Sultan du Tarab», l’inimitable virtuose Georges Wassouf.

Celui que l’on ne présente plus et qui, par sa seule voix soulève les cœurs, a offert une soirée mémorable à ses fans venus nombreux l’acclamer. Les nostalgiques et les fidèles au seul grand interprète, à la voix connaissable entre mille, ont partagé une ambiance d’une rare intensité. Proche de son public, la légende, comme on se plaît à le nommer, a interprété les plus belles chansons de son répertoire, accompagné de ses musiciens exceptionnels. Musiques, paroles et… la magie Georges Wassouf ont suffi à encenser le public.

Longtemps absent de la scène marocaine, c’est serein et plein d’amour qu’il a honoré ses fans avec générosité. Ce concert est, sans conteste, un moment inoubliable pour lui et son public. L’artiste a d’ailleurs adressé à plusieurs reprises son amour et son attachement pour le Maroc et les Marocains.

Ce qui fut un rêve pour beaucoup est devenu réalité, aujourd’hui. La légende, «Sultan El Tarab», a sans conteste gravé dans le cœur de tous ses fans, cette soirée unique et exceptionnelle.

Georges Wassouf est un des artistes les plus prolifiques en termes de titres de sa génération. Parmi les opus qui le hissent vers la reconnaissance de ses pairs, on peut citer «El Hawa Sultan», «Rohi ya Nesmah», «Helif El-Amar», «Law Naweit», «Salaf Wi Deine», «Kalamek Ya Habibi», «Tabeeb Garah» et «Kalam Ennass». Ses titres, tantôt mélancoliques, tantôt empreints de tendresse et d’amour, sont repris en cœur par son public, toutes générations confondues. Il doit par ailleurs ces notes à la diva orientale, Oum Kalthoum, à Warda et à Abdel Halim Hafed.

La musique est sa raison de vivre et la scène, le seul endroit où, dit-il, il se sent pleinement exister.

Après 7 ans d’absence au Maroc, c’est la scène de Mazagan Beach & Golf Resort qu’il a choisie pour offrir un concert mémorable.

La «légende» Georges Wassouf, qui n’en était pas à sa première prestation au Maroc, avait, en 2009, enflammé la scène de Mawazine, dont il dira que ce fut une des plus belles scènes de sa carrière. Invité sur les plus prestigieuses scènes du monde arabe et d’Europe, régulièrement acclamé au Moyen-Orient et dans des salles mythiques partout dans le monde, il est l’invité d’honneur de nombreux festivals.

La scène est son terrain de jeu depuis l’âge de 12 ans. Il compte plus d’une vingtaine d’albums et d’opus qui assoient son titre de Sultan El Tarab décerné par Georges Ibrahim El Khoury, producteur manager qui, en 1980, le révèle au monde dans la célèbre émission libanaise «Studio El Fan».

Son naturel dans sa maîtrise vocale lui donne une aura céleste jusqu’à l’adolescence pour, ensuite, se parer de cette voix profonde et enivrante qui fera de lui l’unique et le seul jamais imité.

BEK

Voir aussi

Fondation Attijariwafa bank : Hommage posthume à Juan Goytisolo

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, à Casablanca, une conférence-hommage à l’écrivain espagnol, Juan Goytisolo, …

Un commentaire

  1. Ce gars a soutenu Bachar elle Assad il y’a on corps pas si longtemps et on sait ceux que ce dictateur à fait et continue à faire à son peuple ces écœurant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.