1ère Edition du congrès International des Oasis et du Palmier Dattier

Les participants à une table ronde, organisée en marge du 1er Congrès international des oasis et du palmier dattier qui se tient à Ouarzazate, se sont penchés lundi sur les moyens permettant d’accélérer la mise en œuvre des objectifs fixés par l’initiative « Oasis Durables ».

Présidée par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, et des Eaux et forêts, Mohammed Sadiki, cette table ronde a pour objectif de préparer une réunion ministérielle prévue début octobre 2023 au sujet de la mise en œuvre des objectifs fixés par l’initiative « Oasis durables », lancée par le Maroc en coordination avec tous les partenaires lors de la Conférence des Parties sur le climat (COP22) tenue à Marrakech en novembre 2016.

Cette réunion, placée sous le thème « Intiative Oasis Durables », a été marquée notamment par la participation d’experts, de chercheurs, ainsi que des représentants de pays et intervenants impliqués dans la préservation des oasis.

A l’ouverture de cette table ronde, M. Sadiki est revenu sur l’importance des oasis en tant que système écologique unique et espace doté d’un patrimoine naturel, culturel et urbain distinct, abritant des produits agricoles spécifiques.

Le ministre insisté, à cet égard, sur la nécessité de multiplier les efforts en matière de recherche scientifique et technique visant à trouver des mesures et des solutions préventives plus efficaces, qui permettront aux oasis de s’adapter aux défis et de surmonter les obstacles qui entravent leur durabilité.

« Il est devenu important d’adopter une approche collaborative et d’échange d’expériences entre toutes les parties prenantes, dans le cadre d’une approche globale et multidimensionnelle pour garantir la pérennité des oasis et leur permettre de remplir leurs rôles sur les plans environnemental, culturel, social et économique », a-t-il souligné.

Palmier dattier : Un potentiel sous-exploité

Le responsable a rappelé que le Maroc accorde une importance particulière au développement des oasis à travers les deux stratégies agricoles « Plan Maroc Vert » et « Génération Green » qui ont permis la réalisation de projets, programmes de développement et mesures structurelles pour le développement et la durabilité de ces territoires vulnérables.

La filière palmier dattier couvrant une superficie de plus de 60 000 hectares, a connu la plantation de plus de trois millions de plants, le renforcement des infrastructures hydroagricoles et la création de plusieurs unités de stockage et d’emballage des dattes au niveau de différentes oasis, a-t-il détaillé.

D’après le ministre, ces plantations seront étendues de cinq millions de plants, en plus de l’aménagement des oasis traditionnelles pour qu’elles résistent aux contraintes et aux pressions constantes.

Lors de cette table ronde, les participants ont relevé que les oasis sont confrontées à une menace réelle qui peut perturber l’équilibre de ces systèmes écologiques, notamment en raison des effets du changement climatique et de la forte pression humaine.

Avec la rareté des ressources naturelles et l’accélération de l’expansion urbaine, des conséquences négatives se manifestent sur la continuité et la durabilité des oasis, les exposant au risque de disparition et favorisant le phénomène de désertification, ont-ils averti, soulignant l’importance de multiplier les efforts pour une mise en œuvre efficace des objectifs de l’initiative « Oasis Durables ».

Développement : 1er Congrès international en Afrique

L’initiative « Oasis Durables » se fixe trois objectifs principaux, à savoir reconnaître les caractéristiques uniques du système écologique agricole des oasis et ses points faibles inhérents, mettre en œuvre des efforts coordonnés pour protéger le patrimoine des oasis, y compris leur biodiversité, leurs écosystèmes et leurs communautés humaines, et promouvoir le développement durable dans les oasis.

Depuis son lancement par le Royaume, cette initiative a été au cœur de nombreux événements organisés aux niveaux local et international dont la deuxième édition du Sommet « Climate Chance 2017 », le Salon International de l’Agriculture au Maroc en 2017 puis la 27ème Conférence des Parties tenue à Charm El-Cheikh en novembre 2022.

La 1ère édition du Congrès international des oasis et du palmier dattier s’est ouverte, lundi à Ouarzazate, sous le thème « Ensemble pour la durabilité et la résilience de l’écosystème oasien ».

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, cet évènement majeur rassemble des experts nationaux et internationaux, des professionnels et des chercheurs afin de discuter des défis et opportunités liées au développement durable des espaces oasiens et d’aborder la complexité de la problématique du développement dans les oasis.

Ce congrès international, dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par M. Sadiki, vise le développement d’une approche d’ouverture et d’échange d’expériences entre toutes les parties concernées par les espaces oasiens de divers pays.

LR/MAP

,

Voir aussi

L’ONMT s’allie à Tripadvisor pour doubler les nuitées sur les 5 prochaines années

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) signe pour la première fois, un partenariat avec le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...