mardi 12 décembre 2017

CGEM : Un «Guide des produits financiers pour l’Afrique»

La commission «Financement des entreprises» de la CGEM vient d’annoncer le lancement du «Guide des produits financiers pour l’Afrique», un nouvel outil qui propose un recensement des différents produits des institutions financières proposés aux opérateurs économiques, pour les accompagner dans leurs opérations d’export ou d’investissement à l’international et en Afrique.
Le guide décliné en version digitale, dévoilé lors d’un séminaire qui a réuni plus de 100 entreprises membres de la CGEM opérant dans divers secteurs, permet de présenter les produits, les outils et les mécanismes financiers, dont tout opérateur marocain, exportateur ou investisseur peut disposer pour se développer à l’international de manière générale et en Afrique plus particulièrement. Les offres des établissements de crédit, des institutions financières internationales, des capitaux-investisseurs, des assureurs-crédit, des organismes de garantie ou l’accompagnement financier de l’Etat y figurent.
La commission «Financement des entreprises» a fait le constat de l’absence d’outils financiers ou d’une présence non-adéquate de solutions financières destinées notamment aux TPME/PME pour leur développement en Afrique. Par conséquent, elle a mandaté le cabinet Mazars Audit & Conseil pour l’élaboration d’une étude qui recense à la fois les produits existants, dont peuvent bénéficier les opérateurs marocains, ainsi que la réalisation d’un benchmark à l’international et d’une enquête terrain qui a permis de tirer des conclusions sur les attentes et les besoins des opérateurs économiques.
Ce nouveau guide présente également tous les produits et leurs conditions d’éligibilité proposés par les institutions financières internationales et les organismes d’assurance-crédit et de garantie.
Ce document dévoile aussi l’ensemble des informations relatives à la politique d’investissement des capitaux-investisseurs (ticket d’investissement, zone d’investissement, chiffres d’affaires ciblés des entreprises, secteurs d’intervention…) et les détails relatifs aux programmes financiers et d’appui publics gérés par le secrétariat d’Etat chargé du Commerce extérieur.

Hamid Dades

Voir aussi

Les 70 ans de Coca-Cola au Maroc

27.400 emplois directs et indirects, 3,5 MMDH de valeur ajoutée générée localement et 1,8 MMDH …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.