Washington | L’engagement de SM le Roi en faveur de la coopération Sud-Sud, pilier stratégique de la politique étrangère du Maroc, mis en avant à l’OEA

La vision et l’engagement de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la coopération Sud-Sud, en tant que pilier stratégique de la politique étrangère du Maroc, ont été mis en avant vendredi à Washington, devant l’Organisation des Etats américains (OEA).

Intervenant lors d’une réunion de l’OEA dont le Maroc est membre observateur, l’ambassadeur du Royaume aux Etats-Unis, Youssef Amrani a souligné les efforts et les initiatives majeures que le Maroc entreprend pour accompagner les pays frères et amis, notamment en Afrique, dans les différents secteurs de développement.

Cet engagement se reflète également dans les relations du Royaume avec les autres pays du Sud global, notamment en Amérique latine, a noté l’ambassadeur, mettant en avant les relations étroites du Maroc avec les organisations régionales et internationales.

Dans ce cadre, M. Amrani a évoqué les relations distinguées que le Royaume entretient avec l’OEA, dont le siège est à Washington, soulignant que cette coopération est axée sur des objectifs communs et des intérêts mutuels.

Séisme d’Al Haouz | Les FAR mobilisées pour renflouer le stock de sang

“Notre ambition est de continuer à explorer toutes les voies et mécanismes possibles à même de jeter les fondements d’un partenariat solide et d’une coopération inclusive et mutuellement bénéfique”, a-t-il insisté, lors cette réunion placée sous le thème “la valorisation de la coopération et du partenariat en faveur du développement des Amériques”.

L’ambassadeur Amrani a, en outre, fait observer que la participation du Maroc à cet événement renseigne sur l’importance que le Royaume accorde à la coopération avec cette organisation régionale.

A la faveur de son positionnement géographique, le Maroc représente, a-t-il dit, une passerelle naturelle et géostratégique reliant le continent ibéro-américain au monde arabo-musulman, et à l’Afrique.

Il a rappelé, à ce propos, la visite effectuée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Amérique latine en 2004, la première d’un Chef d’Etat africain et arabe dans la région, notant que cette visite fut un tournant qui a imprimé une nouvelle dynamique aux relations entre le Royaume et le continent américain.

Dans la même veine, le diplomate a évoqué l’Initiative Royale visant à favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan atlantique, précisant que cette initiative novatrice et ambitieuse, qui va renforcer l’intégration et le développement régional, bénéficiera aussi aux pays d’Amérique latine.

ONU | Adoption de la résolution sur l'IA parrainée par le Maroc et les États-Unis

Youssef Amrani a, de même, mis en avant la coopération “exemplaire” entre le Maroc et les pays d’Amérique latine et des Caraïbes sur des questions pressantes comme les changements climatiques et leurs répercussions sur la sécurité alimentaire, relevant que cette coopération au service du développement est fondée sur le principe de solidarité et le partenariat mutuellement bénéfique.

Et d’ajouter que ce partenariat est d’autant plus crucial dans un contexte mondial marqué par la recrudescence des défis et les répercussions inhérentes aux tensions géopolitiques.

Le Maroc est observateur permanent auprès de l’OEA depuis 1981. Cette organisation, fondée en 1948, regroupe les 35 États des Amériques et est la principale tribune gouvernementale du continent pour les questions politiques, juridiques et sociales.

LR/MAP

,

Voir aussi

dialogue social,Gouvernement

Les améliorations de revenus depuis le lancement du dialogue social ont bénéficié à 4,25 millions de personnes

Quelque 4,25 millions de personnes, dont 1,25 million de fonctionnaires et 3 millions de salariés …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...