Vaccination | L’exemple Royal

Sm Le Roi Lance La Campagne Nationale De Vaccination

Comme depuis le début de la crise sanitaire, SM le Roi Mohammed VI a donné encore une fois l’exemple!

Jeudi 28 janvier 2021, depuis le Palais Royal de Fès, le Souverain a officiellement lancé la campagne nationale de vaccination contre le nouveau Coronavirus. A cette occasion, Sa Majesté le Roi a reçu la première dose du vaccin anti-Covid-19. 

Le coup d’envoi Royal, intervient suite à la réception, par le Maroc, de deux lots de vaccins en provenance respectivement d’Inde et de Chine.  A moins d’une semaine d’intervalle, le Maroc a en effet reçu plus de 2 millions de doses de vaccins contre le Sars-Cov-2.  La première livraison du sérum AstraZeneca-Oxford a été acheminée vers le Royaume, le 22 janvier 2021. Cinq jours plus tard, un deuxième avion chargé des doses du vaccin chinois Sinopharm a atterri le 27 janvier 2021 à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Bien que le volume de cette nouvelle cargaison n’ait pas encore été annoncé par le ministère de la Santé (au moment où ces lignes sont écrites), certaines sources évoquent un premier lot de 500.000 doses.

Les deux précieux vaccins (suédo-britannique et chinois), arrivés à bon port et bon rythme, la campagne nationale de vaccination anti-Covid peut enfin démarrer.

Gratuite, généralisée et graduelle. Telles sont les mots d’ordre de cette opération massive, inédite et qui répond d’abord et avant tout, aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI. Le 9 novembre 2020, le Souverain donnait des orientations claires et précises au gouvernement. Pour Sa Majesté, les Marocains doivent pouvoir être vaccinés contre le virus. Malgré le coût élevé que représente l’acquisition du vaccin anti-Covid, la plus Haute autorité de l’Etat a décidé que la vaccination soit gratuite pour tous. En moins de 12 mois, l’antidote au Sars-Cov-2 est devenu un vrai trésor que tous les pays s’arrachent. 

Bien que les laboratoires pharmaceutiques se réservent de communiquer sur les tarifs de leur commercialisation, des informations concordantes laissent entendre que le prix du vaccin suédo-britannique (AstraZeneca) coûte cinq dollars (45 dirhams) l’unité, alors que le tarif unitaire appliqué par le laboratoire Sinopharm est de 68 dollars (environ 609 dirhams). Des sommes que les Marocains n’auront pas à payer, sur décision Royale.

Lire aussi
Les Marocains du Canada célèbrent dans la joie les fêtes de la Marche verte et de l’Indépendance

A terme, le Royaume veut immuniser une fraction importante de la population marocaine (80%) âgée de plus de 18 ans, ce qui représente environ 25 millions de citoyens. La science nous le confirme. Il faut que 60%, au moins, des citoyens soient immunisés contre une épidémie pour pouvoir stopper sa propagation. Ce qu’il faut également savoir, c’est que sans l’adhésion de toutes les composantes de la société marocaine (Médecins, infirmiers, pouvoirs publics, médias…), les efforts colossaux déployés par le Maroc pour faire réussir la campagne massive de vaccination anti-Corona, risquent de rester vains.

A l’heure où ces lignes sont écrites (vendredi 28 janvier 2021), les réceptions des vaccins anti-Covid-19 s’enchaînent à travers tout le Maroc. Après avoir été centralisés au niveau de la Régie Autonome des Frigorifiques de Casablanca (RAFC), les premiers lots ont été dispatchés sur plusieurs villes comme Casablanca, Rabat, Marrakech et Tanger.

Répondant à un protocole et des procédures des plus stricts conformément aux normes internationales, la campagne nationale de vaccination contre le Coronavirus sera élargie, dans les prochaines semaines, à l’ensemble de la population au fur et à mesure des arrivages des vaccins. Dans une première phase, la priorité sera accordée aux personnes les plus exposées au virus, âgées de plus de 45 ans. Il s’agit des professionnels de santé, les agents d’autorité, les militaires, le corps enseignant, et les septuagénaires. 

La pandémie due au nouveau Coronavirus a eu des conséquences socioéconomiques graves.  La vaccination contre ce petit monstre nommé dont la capacité de nuisance a été gigantesque constitue la seule et unique manière pour s’en sortir si on veut entamer 2021 du bon pied. Il convient de rappeler que le Maroc a perdu, par jour de confinement, 1 milliard de dirhams. C’est pourquoi il est important d’adhérer à la campagne de vaccination lancée par le Maroc, en espérant que cette pandémie qui n’a que trop longtemps duré, prenne fin au plus vite, grâce à la conjugaison des efforts de tous.  

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

nouveau gouvernement,Aziz Akhannouch

Formation du nouveau gouvernement | Aziz Akhannouch les a tous vus…

Sa Majesté Mohammed VI recevant en audience, Aziz Akhannouch,  le 10 septembre 2021.   ———————- …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon