Ukraine | Retour à l’arme alimentaire

La Russie a signifié son refus de maintenir l’accord céréalier signé en juillet 2022 sous l’égide des Nations unies et de la Turquie, et prolongé depuis à plusieurs reprises, dénonçant les entraves au commerce des engrais et des autres produits russes.

En un an, cet accord avait permis de sortir près de 33 millions de tonnes de céréales des ports ukrainiens, essentiellement du maïs et du blé, contribuant à stabiliser les prix alimentaires mondiaux et à écarter les risques de pénurie. «Les routes terrestres que nous Européens avons su sécuriser depuis le début de la crise, qui d’ores et déjà représentaient 60% du transit et de la sortie de céréales, sont importantes et nous allons continuer notre effort», a poursuivi le Président français.

Le refus de Moscou de prolonger cet accord a été dénoncé par plusieurs chefs d’État occidentaux et par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, selon lequel «des centaines de millions de personnes font face à la faim» et vont en «payer le prix».  Emmanuel Macron s’est exprimé à l’issue d’un Sommet à Bruxelles entre les dirigeants des pays de l’Union européenne et d’Amérique latine. Il a réagi à la décision du président Russe de mettre fin à l’accord céréalier ukrainien. Le chef d’Etat a estimé que Vladimir Poutine, «a décidé de faire de la nourriture une arme». Mettre fin à l’accord sur les céréales ukrainiennes montre que «le roi est nu, pour ne pas dire le tsar», a ajouté le chef de l’État lors d’une autre réponse, en français. «Nous voyons très clairement que la Russie a décidé (…) d’affamer des pays déjà en difficulté», a-t-il martelé.

CHAN 2018-Arbitrage vidéo : Une première dans une compétition continentale !

Sur le plan militaire la Russie a frappé pour la seconde nuit consécutive la région d’Odessa. Moscou déclare prendre ainsi sa «revanche» après  une nouvelle frappe sur le pont de Crimée. Un incendie s’est déclaré sur un terrain militaire dans l’est de la péninsule ukrainienne annexée de Crimée, a déclaré sur Telegram Sergueï Aksionov, le gouverneur local russe. 2 000 personnes ont dû être évacuées dans la zone. Les services de renseignements ukrainiens ont revendiqué une «opération réussie» qui visait un dépôt de munition.

Patrice Zehr

,

Voir aussi

Le Maroc joue un rôle distingué dans le dialogue entre l’Orient et l’Occident selon l’Espagne !

Le Maroc joue un rôle distingué dans le dialogue entre l’Orient et l’Occident selon l’Espagne !

Riche d’une ”longue histoire de coexistence interculturelle’’, le Maroc joue un ‘’rôle distingué’’ dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...