Europe | Le faux pas américain

L’Américaine Fiona Scott Morton (photo) a renoncé le mercredi 19 juillet (2023) à briguer un poste clé de l’UE dans le secteur de la concurrence après une polémique liée à ses activités passées auprès des GAFAM, dans une lettre publiée par la commissaire européenne Margrethe Vestager.

«Fiona Scott Morton m’a informée de sa décision de ne pas accepter le poste d’économiste en chef de la concurrence. Je l’accepte avec regret», a déclaré Margrethe Vestager, Commissaire européenne à la Concurrence sur Twitter. «Compte tenu de la polémique qui a émergé due au choix d’une personnalité non européenne et l’importance pour la direction générale (de la Concurrence) d’avoir le plein soutien de l’Union européenne, j’ai estimé que la meilleure décision était de me retirer», écrit Fiona Scott Morton dans sa missive, déplorant ne pas avoir de soutien unanime au sein de l’UE. En France en particulier, cette nomination avait fait scandale, dénoncée par l’ensemble des partis et jusqu’à Emmanuel Macron, qui s’était dit «dubitatif» sur ce choix.

La BERD et l’UE s’allient pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin au Maroc

«Est-ce qu’il n’y a aucun grand chercheur académique européen qui permettrait de faire ce travail ? Si c’est ce constat que nous tirons, il est extrêmement inquiétant, il nous faut investir massivement dans la recherche», a-t-il expliqué à la presse mardi 18 juillet, avant d’évoquer tour à tour le parcours de Fiona Scott Morton au sein de nombreuses firmes américaines et la nécessité de préserver le principe de «réciprocité».

Avant l’intervention d’Emmanuel Macron, la Commission européenne avait adressé vendredi une fin de non-recevoir au gouvernement français, qui réclamait l’annulation du recrutement de cette professeure d’économie à la prestigieuse université de Yale. Il reste donc à Margrethe Vestager à relancer la sélection. Et à la Commission européenne, pour éviter de nouveaux psychodrames, à revoir les règles pour ces postes stratégiques, afin qu’elles soient totalement transparentes.

Patrice Zehr

,

Voir aussi

Sahara | Séminaire sur l’autonomie et la promotion des investissements étrangers directs

Sahara | Séminaire sur l’autonomie et la promotion des investissements étrangers directs

La Mission permanente du Maroc auprès de l’ONU à New York a organisé, lundi, un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...