Syrie Israël partie prenante

Israël a frappé une base militaire aérienne dans le nord-ouest de la Syrie. La frappe visait une cargaison de missiles destinée au mouvement chiite libanais Hezbollah, selon la chaîne satellitaire Al-Arabiya.

La chaîne américaine CNN, qui citait un responsable de l’administration américaine, a également indiqué que des avions de combat israéliens avaient mené l’attaque. Plus tôt, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme avait fait état de plusieurs explosions entendues à l’aube dans une base de défense aérienne à Sonar Jablé, près de Lattaquié, sur la côte syrienne. Une source de sécurité syrienne avait pour sa part affirmé qu’un missile était tombé près d’une base dans cette région, sans faire de dégâts.
Début mai, un haut responsable israélien avait affirmé que l’Etat hébreu avait mené deux frappes aériennes en trois jours en Syrie, toujours contre des armes destinées au Hezbollah. «Chaque fois que des informations parviendront à Israël sur le transfert de missiles ou d’armements de Syrie au Liban, ils seront attaqués», avait assuré le responsable israélien, en allusion au Hezbollah, ennemi juré de l’Etat hébreu et combattant aux côtés des forces fidèles au président Al-Assad.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.