Flash Infos

Sous l’égide de l’ONU et du Maroc, le dialogue inter-libyen progresse à Bouznika

Sous l’égide de l’ONU et du Maroc, le dialogue inter-libyen progresse à Bouznika

Au troisième jour des consultations, les délégations du Haut conseil d’État et du Parlement de Tobrouk, réunies depuis dimanche dernier à Bouznika, ont annoncé qu’elles étaient parvenues à des “accords importants” pour s’entendre sur une solution pacifique et clôturer la page de controverse, a écrit, mercredi, le site d’actualité chilien “ElPeriodista.cl”.

Dans un article intitulé “Sous l’égide de l’ONU et du Maroc, le dialogue inter-libyen progresse à Bouznika”, le média chilien souligne que les deux délégations ont annoncé, mardi, que ces consultations politiques se déroulent de manière “positive et constructive” et que d’”importants compromis” ont été consentis.

Les discussions ont abouti à des compromis importants qui concernent l’établissement de normes claires tendant à éradiquer la corruption et la dilapidation des fonds publics et à mettre fin à l’état de division institutionnelle, a relevé le média chilien.

Et de rappeler que lors de l’ouverture dimanche de ce dialogue, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, avait souligné que la dynamique positive observée dans le dossier libyen, consécutive notamment au cessez-le-feu et à la présentation d’initiatives par les parties libyennes, est susceptible de préparer le terrain pour avancer vers une solution à la crise libyenne.

En somme, le média chilien considère que l’action “seraine et efficace” de la diplomatie marocaine “va dans le bon sens pour faire réussir le dialogue inter-libyen” et aller de l’avant sur la voie d’”un nouvel accord ou un traité inter-libyen, loin des voix des armes destructrices”.

Les séances du dialogue libyen entre les délégations du Haut conseil d’État et du Parlement de Tobrouk, visant à maintenir le cessez-le-feu et ouvrir des négociations pour mettre fin aux conflits entre les protagonistes libyens, ont débuté dimanche à Bouznika.

Le dialogue libyen intervient quelques semaines après la visite au Maroc du président du Haut Conseil d’État libyen, Khaled Al Mechri et du président du Parlement libyen, Aguila Saleh, à l’invitation du président de la Chambre des représentants du Maroc.

Il fait également suite à la visite au Maroc de la représentante spéciale et Cheffe de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) par intérim, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, Stéphanie Williams, dans le cadre des consultations qu’elle mène avec les parties libyennes, ainsi qu’avec les partenaires régionaux et internationaux afin de trouver une solution à la crise libyenne.

LR

Voir aussi

Coronavirus 1.386 Nouveaux Cas En 24h

Coronavirus | 1.386 nouveaux cas en 24H

Mille trois cent quatre-vingt-six (1.386) nouveaux cas d’infection au coronavirus (Covid-19) et 822 guérisons ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.