Signature à Rabat d’une convention sur l’inclusion financière des artisans

Une convention de portant sur l’inclusion financière des artisans a été signée, mardi à Rabat, par la ministre du , de l’Artisanat et de l’Économie et , Fatim-Zahra Ammor, le Président Directeur Général du Groupe Crédit Agricole du (GCAM), Nourreddine Boutayeb, le Président de la Fédération des Chambres de l’Artisanat, Sidati Chaggaf et le Directeur Général de Maison de l’Artisan, Tarik Sadik.

Ce partenariat, qui intervient dans le cadre du chantier stratégique de la généralisation de la couverture auprès des citoyens marocains impulsé par Sa Majesté le , s’inscrit dans la continuité des actions entreprises par le ministère pour améliorer les conditions de vie et de travail des artisans à travers d’abord, leur identification et leur inscription dans le Registre National de l’Artisanat (RNA), qui leur permettra dans un second temps l’accès à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et aux programmes de soutien lancés par l’Etat en faveur des artisans.

Ladite convention traduit la volonté des signataires et leur mobilisation totale pour accélérer ce chantier stratégique auprès des artisans en favorisant leur bancarisation et inclusion financière.

Dans une déclaration à la presse, Mme Ammor a précisé que l’objectif de cette convention est de pouvoir donner aux artisans l’accès aux services bancaires à des conditions très intéressantes, ce qui va leur permettre de payer la cotisation à la Caisse Nationale de Sécurité (CNSS) et être remboursé de manière simple.

Programme/ Forsa | Accompagner les porteurs de projets depuis la phase de l’idée jusqu’à celle de l’amorçage

Cette convention va également permettre d’améliorer l’inclusion financière des artisans en vue d’améliorer leur compétitivité, notamment sur les marchés internationaux et de leur permettre d’améliorer et augmenter leur contribution à l’économie nationale du , a-t-elle ajouté.

Pour sa part, M. Boutayeb a noté que les artisans pourront désormais accéder aux services du Crédit Agricole du et à ceux de l’établissement de paiement “Al Filahi Cash” (AFC) à travers les canaux physiques et digitaux, avec comme seule condition d’éligibilité l’inscription au registre national de l’artisan.

Et d’ajouter dans une allocution à cette occasion, qu’ils pourront ainsi accompagner leur adhésion au régime de l’AMO tout en simplifiant les procédures de prélèvement des contributions et des remboursements.

Elle permettra aussi d’œuvrer encore plus en inclusion financière dans les zones les plus enclavées en favorisant leur accès aux services bancaires à travers les offres diversifiés et services répondant à leurs besoins personnels et professionnels, a-t-il fait savoir.

De son côté, M. Sadik, a indiqué dans une déclaration à la MAP, que tous les artisans qui sont inscrits dans le registre national de l’artisanat pourront bénéficier de packages et de services bancaires adaptés, et que cette convention leur permettra de recevoir leurs versements de remboursement des soins et frais médicaux, de faciliter le processus de paiement de leurs cotisations mensuelles et d’accéder à des produits et des services bancaires adoptés pour améliorer leur compétitivité et accéder au marché.

Petite forme pour les assurances en 2012

Pour sa part, M. Chaggaf a rappelé que cette signature s’inscrit dans le cadre du chantier stratégique de la généralisation de la couverture sociale en proposant un ensemble de facilités au profit des artisans.

Cette collaboration renforcera le partenariat entre l’administration de l’artisanat et le GCAM pour améliorer la compétitivité des opérateurs de l’artisanat et de faciliter leur accès aux marchés. Dans ce sillage, le ministère et les entités sous sa tutelle sont en train de finaliser des programmes structurants au profit des artisans, qui contribueront à renforcer l’accès vers les marchés et par conséquent le rôle du secteur dans l’inclusion sociale, économique et territoriale des populations, notamment dans les zones rurales et périurbaines.

A date, 441.258 artisans ont été pré-immatriculés au niveau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale en tant que travailleurs non-salariés pour bénéficier de l’AMO, en plus de 94.527 autres artisans identifiés et disposant déjà d’une couverture médicale.

LR/MAP

Voir aussi

Casablanca,Choiseul,Africa Business Forum

Le Maroc s’est construit dans une relation profonde avec son continent

Le Maroc, en tant que nation, s’est construit dans une relation profonde avec son continent, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...